“J’ai voulu reprendre trop vite, je me suis précipité” : Thiem s’en prend à lui-même après sa rechute

Dominic Thiem a reconnu qu’il avait voulu anticiper son retour à l’entraînement après sa blessure au poignet droit, dans l’espoir de participer à l’US Open. L’Autrichien se projette désormais sur l’Open d’Australie, à condition d’éviter l’opération.

Dominic Thiem in 2021

La patience a ses vertus. Dominic Thiem en a fait l’expérience cette saison, après avoir voulu accélérer son processus de récupération dans la foulée de sa blessure au poignet droit, subie à Majorque en juin dernier. Tenant du titre à l’US Open, l’Autrichien avait fait son retour à l’entraînement début août pour pouvoir se présenter à New York.

Mais ça n’a pas suffi. Pire encore, il a rechuté lors d’une séance et a été contraint de déclarer forfait pour toute la fin de la saison 2021. « J’ai voulu reprendre trop vite, je me suis précipité, a reconnu Thiem dans un entretien accordé à la télévision autrichienne, pour Servus TV, dans des propos traduits par L’Equipe. J’en paye le prix fort par rapport au fait que je n’avais jusque-là jamais eu de grave blessure dans ma carrière. »

Thiem triste de manquer la Coupe Davis

Plus encore que son absence à Flushing Meadows, Thiem regrette de ne pas être en mesure de représenter l’Autriche lors de la prochaine Coupe Davis. « Je suis bien sûr frustré de ne pas pouvoir défendre mon titre à l’US Open, mais j’aurai d’autres occasions d’y rejouer. Ce qui me fait le plus mal, c’est de devoir faire l’impasse sur la Coupe Davis qui aura lieu à domicile contre l’Allemagne et la Serbie, probablement une opportunité unique dans ma carrière. » En effet, Innsbrück accueillera les groupes C (France, Grande-Bretagne, République tchèque) et F (Serbie, Allemagne, Autriche) de la première phase, ainsi que le quart de finale qui opposera le vainqueur de ces deux poules, avant le Final Four à Madrid.

Thiem_melbourne_series_2021

Thiem portera une attelle pendant six semaines et vise un retour à l’entraînement pour début novembre. Il se projette ainsi sur l’Open d’Australie, dont il avait atteint la finale en 2020 (défaite en cinq sets contre Novak Djokovic). A condition d’éviter l’opération. “Si jamais ce n’est pas le cas, mon retour sera différé d’environ deux mois.” Mais Thiem a appris a prendre son mal en patience ces dernières semaines. C’est toujours ça de pris.

Your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *