«Je suis un peu triste» : Gaël Monfils regrette l’abaissement de la jauge à Roland-Garros

La jauge de 1000 spectateurs à Roland-Garros a été confirmée hier par le Premier Ministre, Jean Castex. De quoi rendre triste Gaël Monfils, qui aime se nourrir de la force du public.

Monfils departs

Difficile d’imaginer Gaël Monfils ne pas aller provoquer la foule après un coup salvateur en défense. Et pourtant… Interrogé lors du traditionnel Media Day avant le début de Roland-Garros, le Français a d’emblée regretté l’absence de public dans les gradins à cause de la crise sanitaire.

« Pour être honnête, je suis un peu triste. C’est un stade vide. Le temps n’est pas top non plus même si ce n’est pas forcément un grand changement. Cela va forcément devoir venir de moi. »

Le 9e joueur mondial, qui a toujours eu besoin du public pour obtenir de grands résultats à Paris, n’hésiterait pas à faire son choix entre des tribunes vides et 5000 spectateurs.

« Évidemment, (je choisis) 5000 personnes, a déclaré le Tricolore. Pour avoir une petite énergie supplémentaire, une petite interaction avec le public. 100%, 5000 personnes »

Monfils - Rome 2020

Avant d’ajouter qu’il était très prudent avec le virus et qu’il essayait de protéger au maximum son entourage et son staff.

À la recherche de ses bonnes sensations

Éliminé au 1er tour du tournoi de Rome puis du tournoi de Hambourg n’inscrivant aucun set respectivement face à Koepfer et Hanfmann, le Parisien de naissance cherche désespérément son tennis depuis la reprise des tournois. Souvent inspiré Porte d’Auteuil, Monfils a été demi-finaliste en 2008 et en deuxième semaine huit fois (2006, 2008, 2009, 2011, 2014, 2015, 2017, 2019), dont deux quarts de finale en 2009 et 2011 perdus face à Roger Federer. Cette année, il devra puiser son énergie autre part. Pour l’instant, difficile pour lui d’affirmer que ses sensations sont revenues.

« Je suis seulement arrivé hier. Ce sont mes premières vingt minutes en dehors de ma chambre, je ne peux pas vous dire grand chose (sur mes sensations), a admis « La Monf ». Mais je pense que c’est normal, après avoir autant été éloigné des courts, de ne pas se sentir le même. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Salut à tous, je voulais vous donner quelques nouvelles depuis mon retour à la compétition à Rome puis Hambourg. Je lutte pour retrouver de bonnes sensations sur le court et ce n’est pas facile à accepter. Cette période est un peu compliquée mais je vais continuer à me battre, à travailler en espérant que les sensations reviennent. Merci encore pour tous vos messages, vous le savez déjà, mais j’y suis très sensible,MERCI pour le LOVE 🙏🏾 Hi all, I wanted to share some news with you since my return to the Tour in Rome and Hamburg. I haven’t been feeling great on the court and it is not easy to accept. This period is a little complicated but I will continue to fight, train and hope for better results soon. Thank you all your messages, as you know, I am very appreciative,THX for the LOVE🙏🏾

Une publication partagée par Gael Monfils (@iamgaelmonfils) le

Au premier tour, Gaël Monfils sera opposé au Kazakh Alexander Bublik, quart de finaliste et tombeur d’Auger-Aliassime à Hambourg.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *