Ruud domine Shapovalov à Genève et s’offre un deuxième titre sur le circuit

Grâce à sa victoire en deux manches face à Shapovalov, 7-6 6-4, Ruud remporte le tournoi de Genève. C’est le deuxième de titre de sa carrière après Buenos Aires, en 2020.

22 mai 2021
Casper Ruud - Madrid 2021

ATP 250 de Genève – Finale
Ruud (N.3) bat Shapovalov (N.2) 7-6 6-4

  • L’information principale : Ruud dompte Shapovalov en finale du tournoi de Genève
  • Vous apprendrez aussi : C’est le deuxième titre de la carrière du Norvégien
  • Pourquoi vous devez lire cet article : Pour comprendre pourquoi il faudra compter sur Ruud à Roland-Garros

À l’instar de Cori Gauff sur le circuit WTA, qui vient de gagner le tournoi de Parme, Casper Ruud fait partie des hommes en forme sur terre battue. Après une demi-finale à Madrid, logiquement perdue face à Matteo Berrettini, le Norvégien a fait encore mieux à Genève. Dans un tournoi qui a rapidement perdu Roger Federer (N.1), les têtes de série numéro deux et trois se sont retrouvés en finale. C’est le plus en forme qui s’est imposé en deux manches, 7-6 6-4.

Le premier acte s’est résumé à un duel de serveurs. Aucune balle de break à se mettre sous la dent pour les deux joueurs qui ont (trop) bien assuré leurs premières balles. Le Norvégien a remporté 79% des points derrière son premier service contre 78% pour son adversaire canadien. Difficile d’imaginer une autre issue qu’un jeu décisif pour clôturer cette première manche.

Une victoire en 22 finales pour les joueurs canadiens

Dans ce jeu décisif, le Norvégien s’est fait peur. Il avait vite pris le large pour mener 6-2 mais s’est fait rejoindre à 6-6. Ruud n’a pas craqué mentalement et s’est remis dans son match pour pousser à la faute Shapovalov. À 7-6, le Canadien a raté une volée assez facile qui a atterri dans le filet et permis à son adversaire de prendre une option sur la finale.

Grâce à un break à 2-2 dans le second set, le Norvégien n’a pas lâché son service et s’est finalement imposé 7-6 6-4. Après un début de saison sur terre battue poussif, et une défaite à Marbella face à Alcaraz en huitièmes de finale, le Norvégien est désormais sur une folle série : 14 victoires sur ses 17 derniers matchs. Côté canadien, cette défaite de Shapovalov ne stoppe pas une autre série beaucoup moins glorieuse. Sur ses 22 dernières finales, le tennis canadien n’a raflé qu’une fois la mise (finale de Coupe Davis et défaite par W/O incluses). Grâce à ce deuxième titre en carrière, Casper Ruud sera de retour à la 16e place mondiale, son meilleur classement jusqu’ici.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *