Indian Wells : vaccination obligatoire pour le public, les moins de 12 ans interdits

Les organisateurs du tournoi d’Indian Wells, dont le coup d’envoi sera donné lundi prochain, ont annoncé que tous les spectateurs devront fournir une preuve de vaccination complète pour pouvoir pousser les portes du stade. Et que les enfants de moins de 12 ans ne seront, en conséquence, pas acceptés.

Alors que l’US Open, le mois dernier, avait instauré l’obligation d’au moins une dose vaccinale pour l’ensemble des spectateurs, suivant les recommandations de la Mairie de New York, le BNP Paribas Open a annoncé une politique sanitaire encore plus musclée : tous les spectateurs devront fournir la preuve d’un cycle de vaccination complet s’ils veulent pouvoir pénétrer à l’intérieur de l’Indian Wells Tennis Garden, où le WTA 1000 et Masters 1000 se disputeront à partir de la semaine prochaine, jusqu’au 17 octobre.

Jusqu’au-boutistes dans cette application d’une politique 100% vaccinale, les organisateurs du tournoi californien ont expliqué qu’aucune exemption ne sera accordée. Et que, par voie de conséquence, les enfants de moins de 12 ans seront purement et simplement interdits de stade, à la seule exception des enfants de joueurs, qui pourront bénéficier d’une accréditation mais avec des accès strictement limités.

Cette décision a d’ores et déjà fait réagir à l’image de la joueuse australienne Ellen Perez, qui a souligné sur twitter l’importance, justement, de jouer devant les enfants. Elle intervient par ailleurs alors que le débat continue de faire rage sur la nécessité d’obliger les joueurs à se faire vacciner. 

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *