Chardy met sa saison entre parenthèses en raison de complications liées au vaccin contre la Covid d’après ses médecins

Jérémy Chardy a annoncé vendredi suspendre sa saison parce qu’il est gêné physiquement après avoir reçu une injection de vaccin Pfizer, comme lui ont expliqué deux médecins. Le Palois évoque même une éventuelle retraite sportive en 2022.

Jérémy Chardy, Jeux Olympiques Tokyo 2020

C’est un coup d’arrêt brutal dans la bonne année 2021 de Jérémy Chardy. 68e à la Race après avoir disputé deux demi-finales (Antalya, Melbourne) et deux quarts de finale (Rotterdam, tournoi olympique de Tokyo), le Français a décidé de suspendre sa saison. Il a pris cette décision suite à des complications liées au vaccin contre la Covid, selon ce que lui ont “deux docteurs”.

Chardy a reçu son injection du vaccin Pfizer entre les Jeux Olympiques et l’US Open, où il a été éliminé dès le premier tour par Matteo Berrettini. Il avait aussi été sorti dès le premier tour des qualifications au Masters 1000 de Cincinnati, par Tennys Sandgren. “Depuis que j’ai eu mon vaccin, j’ai un problème, j’enchaîne les galères. Du coup, je ne peux pas m’entraîner, je ne peux pas jouer”, a expliqué Chardy à l’AFP.

Chardy évoque une possible retraite en 2022

Le Palois évoque des douleurs quasi-paralysantes. “Du coup, maintenant je regrette d’avoir fait le vaccin, mais je ne pouvais pas savoir. (…) Le problème, c’est qu’on n’a pas de recul sur le vaccin. Il y a des personnes qui ont eu des choses similaires, mais les durées ont été vraiment différentes.”

Jérémy Chardy, Open d'Australie 2021
Jérémy Chardy, Open d’Australie 2021

En l’état, Chardy ne peut se projeter sur une date de retour à la compétition. “Dans la tête, c’est difficile, parce que je ne sais pas combien de temps ça va durer. Pour l’instant, ma saison est arrêtée et je ne sais pas quand je reprendrai.” Chardy n’écarte même plus une éventuelle retraite à court terme, dès 2022. “J’ai 35 ans en février alors pour l’instant je suis peut-être un petit peu négatif, mais c’est la première fois que me traverse l’esprit l’idée que la saison prochaine est peut-être ma dernière. J’y pense… C’est difficile parce que je me faisais plaisir et j’avais envie de jouer plus longtemps.”

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *