Le père de Djokovic règle le débat du GOAT du tennis : “Il est dans la catégorie de Tiger Woods et Michael Jordan”

Srdjan Djokovic, encore dithyrambique avec son fils, estime ce lundi dans les colonnes du média croate Sportske Novosti que Novak Djokovic est bien le GOAT du tennis. Maintenant, il est question, selon lui, de savoir où le placer dans la hiérarchie du sport mondial.

Novak Djokovic, Adria Tour, 2020

Srdjan Djokovic est certainement le plus grand fan de son fils. A chaque prise de parole publique, le père de Novak Djokovic fait l’éloge de son fils, avec plus ou moins d’égards pour ses concurrents. Srdjan Djokovic s’est exprimé ce lundi dans un entretien accordé au média croate Sportske Novosti. Pour lui, c’est simple, le débat du GOAT est déjà réglé, même s’il reste derrière Roger Federer et Rafael Nadal au classement du nombre de trophées remportées dans les tournois du Grand Chelem (18, contre 20 pour le Suisse et l’Espagnol).

“C’est déjà le meilleur de l’histoire, selon le nombre de semaines passées à la première place mondiale, les confrontations directes, les titres en Masters 1000. Il ne lui manque qu’une médaille d’or olympique et ces deux titres du Grand Chelem qu’il gagnera cette année. C’est le meilleur et tout ne dépend que de lui. Il peut perdre, mais pas parce que son adversaire aurait mieux joué que lui, mais parce qu’il aurait permis à son adversaire de le battre.”

Djokovic a battu le 8 mars dernier le record de Federer de semaines en tête du classement ATP (le Serbe a entamé ce lundi sa 313e semaine au sommet de la hiérarchie du tennis masculin mondial). Il mène 29-27 dans ses confrontations directes avec Nadal, et 27-23 contre Federer. Djokovic est aussi le recordman de titres en Masters 1000 (36, contre 35 pour Nadal et 28 pour Federer) et est le seul joueur de l’histoire à avoir remporté tous les tournois de cette catégorie au moins une fois.

Ivanisevic crucial dans les progrès de Djokovic au service

Pour Srdjan Djokovic, il n’est plus question de savoir où classer Djokovic dans l’histoire du tennis. Mais dans l’histoire du sport mondial.

“Il ne va pas arrêter le tennis tout de suite, sa carrière va encore durer un an et demi, deux ans, trois au maximum, tant qu’il maîtrisera tous les paramètres. C’est encore le meilleur tennisman du monde et l’un des plus grands sportifs de l’histoire. Un journaliste anglais a dit la semaine passée que, même si ce sont des adversaires coriaces, ses rivaux ne sont plus Federer et Nadal, mais il faut le comparer à Tiger Woods et Michael Jordan. Il est dans cette catégorie.”

Novak Djokovic, Australian Open, 2021

Par ailleurs, Srdjan Djokovic a rendu un hommage appuyé à Goran Ivanisevic, ancien vainqueur de Wimbledon qui a intégré le staff de Novak Djokovic à l’été 2019. En particulier pour travailler sur son service. Un aspect du jeu sur lequel le Belgradois a réalisé de grands progrès.

“Novak est fantastique à tous les niveaux et il est conscient de ses lacunes. Il a d’énormes qualités, mais il a aussi des manques, qu’il a essayé de corriger durant toute sa carrière. Seul, et avec l’aide d’experts, d’anciens joueurs, comme Ivanisevic l’a fait avec son service. C’est totalement vrai qu’il a amélioré son service. Et il a augmenté sa précision, son pourcentage, sa puissance. Il ne lance plus la balle si haut. Cilic lançait la balle trop haut, et Novak avait aussi des problèmes, il se contorsionnait comme Cilic et Ivanisevic a corrigé ça. C’est fantastique. Leur collaboration a mené à ce titre fantastique en Australie.”

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *