le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Djokovic soulagé de pouvoir jouer l’Open d’Australie, décision désormais officielle

Après sa victoire face à Andrey Rublev, le Serbe s’est dit “heureux de recevoir cette nouvelle”. Il défendra ses chances à Melbourne en 2023.

Novak Djokovic - Turin 2022 Novak Djokovic – Turin 2022 © AI / Reuters / Panoramic

Novak Djokovic peut souffler et laisser échapper la pression. Il pourra défendre ses chances à l’Open d’Australie en 2023.

Après sa victoire face à Andrey Rublev, ce mercredi, le Serbe a confirmé avoir reçu la bonne nouvelle : “J’ai été très heureux de recevoir la nouvelle hier, sachant ce que moi et mes proches avons vécu cette année. Je ne pouvais pas recevoir de meilleures nouvelles”, s’est-il réjoui en conférence de presse.

Il n’avait alors pas précisé à la lettre s’il avait reçu une notification personnelle des autorités australiennes, mais la confirmation en a été apportée dans la nuit de mercredi jeudi (jeudi matin en Australie) par un communiqué du ministre de l’Immigration Andrew Giles.

Dans un texte qui se borne à une démonstration juridique assez technique, Andrew Giles écrit : “Monsieur Djokovic s’est vu attribuer un visa temporaire d’accès au territoire australien”. Une façon de dire que la suspension de territoire n’est pas techniquement annulée.

Novak Djokovic, Melbourne 2021
Novak Djokovic, Melbourne 2021 | © AI / Reuters / Panoramic

Expulsé du pays en janvier dernier, l’ancien numéro un mondial avait été contraint à une interdiction automatique de territoire pour trois ans, fixée par la loi. C’est celle-ci qui aurait donc été levée par les autorités australiennes, qui n’ont pas encore officiellement communiqué sur le sujet.

Mardi, de nombreux médias australiens, déjà bien informés au moment du « Djoko-fiasco » qui avait valu à Djokovic d’être interné après son arrivée à l’aéroport en raison de son statut vaccinal, puis refoulé du territoire, affirmaient que les autorités politiques locales allaient l’autoriser à revenir en Australie.

Djokovic en quête d’un 10e titre à Melbourne et un 22e Grand Chelem

“L’Open d’Australie a été mon meilleur Grand Chelem (il est le recordman de victoires avec neuf titres entre 2008 et 2021, ndlr) “, a rappelé le natif de Belgrade qui avait également manqué l’US Open 2022 en raison de son statut vaccinal. J’y ai vécu quelques-uns de mes meilleurs souvenirs. Bien sûr, je veux y retourner, je veux jouer au tennis, faire ce que je fais de mieux, en espérant avoir un grand été australien”.

Le Serbe a pu profiter du changement de majorité politique opéré en Australie au mois de mai. La coalition du Premier ministre sortant Scott Morrison, l’homme qui avait pesé de toute son autorité pour une ligne dure vis-à-vis de Djokovic, a cédé le pouvoir au Parti travailliste d’Anthony Albanese.

Rafael Nadal a également réagi à la nouvelle en conférence de presse à Turin : “C’est la meilleure nouvelle possible, surtout en sachant que maintenant le virus est plus sous contrôle, semble-t-il, dans le monde entier. Alors, pourquoi pas ? Heureux pour lui. Heureux pour le tournoi. Heureux pour les fans. C’est tout” s’est réjoui le vainqueur à Melbourne cette année.

Novak Djokovic, Open d'Australie 2022
Novak Djokovic en janvier 2022 à Melbourne © Panoramic

Mardi soir, Novak Djokovic était encore dans l’attente d’une décision le concernant et préférait rester prudent quant aux affirmations des médias australiens.

Depuis le 6 juillet 2022, il n’est plus nécessaire de présenter un schéma vaccinal complet pour entrer sur le territoire australien.

Personnes mentionnées

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *