Encore positif au Covid-19, Paire a exprimé son ras-le-bol sur ses réseaux sociaux

Benoit Paire a annoncé avoir été testé positif une deuxième fois au Covid-19 et a exprimé son ras-le-bol dans un message posté sur ses réseaux sociaux.

Benoit Paire, Rolex Paris Masters 2021

Benoit Paire et le Covid-19, une histoire qui dure. Déjà testé positif avant l’US Open en 2020, puis au tournoi de Hambourg quelques semaines plus tard, le Français, vacciné, a annoncé ce mercredi sur ses réseaux sociaux avoir été testé positif une nouvelle fois au Covid-19. Le 46e joueur mondial a exprimé son ras-le-bol face à cette situation. 

« Bonjour je m’appelle Benoit Paire et pour la 250e fois je suis positif au Covid !! Franchement j’en peux plus de votre Covid de merde !! », a notamment tweeté le Français. « Comment je vais ? A cause du Covid, j’ai le nez qui coule, mais à cause de toutes ces quarantaines passées dans une chambre à l’autre bout du monde, je me sens pas très bien dans ma tête. »

« L’année dernière a été difficile et cette année commence de la même façon. Le vaccin, je suis pour à 100% mais revivons comme avant sinon je ne vois pas l’interêt. » Benoit Paire a également interpellé l’ATP dans son message sur ses réseaux sociaux : « @ATPTour, vous défendez comment les joueurs dans mon cas ? »

Paire était motivé pour 2022

Lors de l’Open d’Australie 2021, Benoit Paire avait déjà vécu une mésaventure en étant cas contact et en devant rester confiné pendant 14 jours sans avoir le droit de sortir pour s’entraîner. Après une année compliquée, le Français semblait être motivé pour faire une belle saison 2022 en postant notamment des photos de lui à la salle de sport. Il avait également posté ce message après avoir fait le bilan de son année 2021 : « Maintenant, à moi de faire une grosse saison ! »

Il avait également dévoilé son programme pour le début d’année avec deux tournois en Australie avant de jouer le premier Grand Chelem de la saison à Melbourne. Mais sa contamination, à seulement 19 jours du début de l’Open d’Australie, rend sa participation très incertaine. Avec un isolement de 10 jours et peut-être sans aucun match dans les jambes, sa préparation physique sera loin d’être optimale.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *