Pour Djokovic, “l’avenir du tennis est entre de bonnes mains” avec la nouvelle génération

Lors d’une conférence de presse organisée pendant l’ATP Cup cette semaine, Novak Djokovic a déclaré que la jeune génération actuelle composée de Zverev, Tsitsipas ou encore Shapovalov se rapprochait d’un sacre en Grand Chelem.

Novak Djokovic, ATP Cup 2021

Une passation de pouvoir ? Peut-être pas pour tout de suite. Mais Novak Djokovic, en quête d’un 9e sacre à l’Open d’Australie, estime que l’avenir du tennis masculin “est entre de bonnes mains” avec la nouvelle génération composée notamment d’Alexander Zverev, Stefanos Tsitsipas et Denis Shapovalov. La victoire de Thiem à l’US Open l’année dernière a montré aux jeunes joueurs qu’il est possible d’arracher un Grand Chelem aux mains du Big Three.

“Avoir un nouveau vainqueur en Grand Chelem était quelque chose de très attendu et c’est ce qu’a réussi à faire Dominic Thiem,”, a déclaré Djokovic lors d’une conférence de presse pendant l’ATP Cup, avant que la Serbie ne soit éliminée par l’Allemagne. 

“Il y a quelques jeunes qui sont très proches d’un grand titre. Ils ont un potentiel énorme. Il est évident qu’ils ont encore beaucoup de temps devant eux. L’un d’entre eux est évidemment Tsitsipas. Il y a aussi Zverev, Shapovalov. Je pense que l’avenir du tennis est entre de bonnes mains, sans aucun doute”.

Pas un mot de Daniil Medvedev, qui avait battu le Serbe lors du dernier Masters de Londres.

Novak Djokovic, Masters Londres 2020

Un poids en moins sur les épaules

La victoire de Thiem à l’US Open lui a enlevé beaucoup de pression sur les épaules, lui qui avait déjà échoué trois fois en finale de Grand Chelem. Novak Djokovic, qui a remporté son premier titre du Grand Chelem à Melbourne Park en 2008, a déclaré que l’expérience acquise en remportant ce premier grand titre est la clé de la confiance.

“Je sais ce que l’on ressent lorsqu’on essaye de remporter son premier titre du Grand Chelem”, a-t-il déclaré. “C’est comme escalader le Mont Everest, jusqu’à atteindre son objectif. Puis quand vous y arrivez, quand vous réalisez un si grand exploit, alors bien sûr, toutes la pression que vous aviez sur vos épaules s’envole. Après cela, vous entrez dans une nouvelle ère de votre carrière”.

Djokovic aura 34 ans cette année, Nadal 35 ans en juin et Federer 40 ans en août. Mais ce n’est pas parce que le Big 3 vieillit qu’il faut s’attendre à ce qu’elles laissent les jeunes prendre le pouvoir.

“Je suis sûr que ces gars ont déjà beaucoup de qualité dans leur travail, d’expérience et de motivation pour aller sur le court et gagner de grands titres. Mais Rafa, Roger et moi-même allons faire en sorte que cela ne se produise pas avant au moins dix ans”, a-t-il déclaré, en souriant.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *