le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Alcaraz remporte le tournoi de Rio et fait son entrée dans le Top 20 à seulement 18 ans

Carlos Alcaraz s’est imposé face à Diego Schwartzman (6-4, 6-2), dimanche en finale du tournoi ATP 500 de Rio de Janeiro.

Carlos Alcaraz, ATP 500 Rio 2022 Carlos Alcaraz, ATP 500 Rio 2022 – © Fotoarena / Panoramic

A 18 ans, Carlos Alcaraz s’invite déjà dans la cour des grands. En juillet dernier à Umag, le jeune Espagnol, alors âgé de tout juste 18 ans, avait remporté son tout premier trophée sur le circuit aux dépens de Richard Gasquet en corrigeant le Français. Un premier titre obtenu dans un tournoi de la catégorie ATP 250 qui en appelait d’autre. Cela tombe bien car Alcaraz a soulevé le deuxième trophée de sa jeune carrière, dimanche sur la terre battue brésilienne de Rio de Janeiro.

Et cette fois, c’est un ATP 500 que le protégé de Juan Carlos Ferrero, tombeur de Matteo Berrettini en quarts de finale, s’est offert en corrigeant de nouveau son adversaire en finale, Diego Schwartzman, à l’occasion de la deuxième finale de celui qui n’en a donc jamais perdu aucune. Le 29e mondial n’a laissé aucune chance à l’Argentin, 14e au classement ATP (6-4, 6-2 en 1h28), et qui avait déjà buté sur la dernière marche, une semaine plus tôt chez lui à Buenos Aires (défaite en finale contre le Norvégien Casper Ruud).

Impressionnant, Carlos Alcaraz a fait son entrée dans le Top 20 ce lundi grâce à cette belle victoire à Rio. À 18 ans et 9 mois, L’Espagnol devient le plus jeune joueur en activité au moment d’atteindre le Top 20 du classement ATP, devançant Rafael Nadal (18 ans et 10 mois).

Alcaraz vise encore plus haut

Carlos Alcaraz a réalisé une semaine très impressionnante au Brésil en éliminant notamment le sixième joueur mondial Matteo Berrettini, Fabio Fognini puis Diego Schwartzman en finale. À l’issue de la rencontre, l’Espagnol était très fier de lui.

“C’est une grande joie après toutes les adversités que j’ai eu à surmonter cette semaine. Il y a deux ans, quand je suis venu à Rio, c’était pour apprendre des meilleurs. Maintenant, je vais aux tournois en pensant que je suis un candidat pour gagner et c’est super sympa d’avoir pu le faire ici. Le public a été exceptionnel, je ne m’attendais pas à autant de soutien. Il n’y a pas assez de mots pour dire à quel point je remercie les fans.”

Désormais dans le Top 20, Carlos Alcaraz vise désormais plus haut, beaucoup plus haut. Le joueur de 18 ans sait de quoi il est capable et pense à la place de numéro un mondial, son objectif ultime.

“Avec moi, il y a Juan Carlos (Ferrero), qui a été numéro un mondial et qui peut me dire à quel point il est difficile d’en devenir un. Je suis sur la bonne voie et, si je continue comme ça à faire bien les choses, j’aurai des opportunités pour être numéro un”

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *