Djokovic : “C’est l’un de mes pires matchs de ces dernières années”

Battu par Daniel Evans en huitièmes de finale du Masters 1000 de Monte-Carlo, Novak Djokovic n’a pas été tendre avec lui-même en conférence de presse.

novak_djokovic_monte_carlo_2021

Battu 7-5, 6-4 par Daniel Evans ce jeudi en huitièmes de finale du Masters 1000 de Monte-Carlo, Novak Djokovic n’a pas été tendre avec lui-même après la défaite. S’il a reconnu les mérites de son adversaire et la qualité de ses variations déroutantes, le numéro 1 mondial a sévèrement critiqué son propre niveau de jeu.

Hier (mercredi, contre Jannik Sinner), j’ai fait un match solide, a-t-il analysé en conférence de presse. Aujourd’hui, c’était totalement le contraire. Les conditions étaient très, très venteuses. Evans a su mieux adapter son jeu et dérégler le mien. Rien n’a fonctionné pour moi. Pour être honnête, c’est probablement l’une des pires performances dont je peux me souvenir au cours de ces dernières années. Je ne veux rien enlever à sa victoire, mais c’était un très mauvais jour pour moi. Je ne me sentais pas bien sur le court.

Je ne me sens pas très bien depuis hier.

Sans vouloir s’étaler, le Serbe, questionné par les journalistes, a également lâché quelques mots au sujets de son état de forme. “Et bien, je ne me sens pas très bien depuis hier (mercredi). Mais je n’ai pas envie de parler de ça, a-t-il répondu. Je ne peux rien retenir de positif de ce match. Il faut juste avancer et oublier. Ce n’est ni la première, ni la dernière fois que ça m’arrive.”

Malgré ce revers précoce, le premier pour lui en 2021, Novak Djokovic ne s’inquiète pas. Déjà sacré à l’Open d’Australie, il sait qu’il lui reste du temps pour poser les bases de son jeu sur terre battue et arriver à Roland-Garros en confiance. “Évidemment, je suis déçu de la façon dont j’ai joué, a-t-il reconnu. Mais la saison sur terre est encore longue. J’ai encore beaucoup de tournois pour m’améliorer. Je dois travailler, c’est tout. En espérant réussir une meilleure performance la semaine prochaine à Belgrade.

L’Open de Serbie dont son frère Djordje est le directeur débute dans la foulée de Monte-Carlo, le 19 avril. Si Dominic Thiem ou encore Matteo Berrettini sont également annoncés sur la terre de l’ATP 250 belgradois, Novak Djokovic n’y croisera pas son bourreau monégasque. Dan Evans étant engagé à Barcelone la semaine prochaine.

Djokovic_Evans_Monte-Carlo_2021
Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *