Convainquant mais trop court physiquement, Murray a perdu face à Rublev

Andy Murray s’est incliné au deuxième tour du tournoi ATP 500 de Rotterdam face à Andrey Rublev (7-5, 6-4). Malgré la défaite, le Britannique a montré qu’il avait le jeu pour rivaliser.

Andy Murray

ATP 500 Rotterdam – 2e tour

Andrey Rublev bat Andy Murray (7-5, 6-2)

  • L’info principale : Andy Murray s’incline au deuxième tour du tournoi de Rotterdam face à Andrey Rublev
  • Autre info-clef : Le Britannique n’a plus enchaîné deux victoires de suite sur le circuit depuis août 2020.
  • Pourquoi lire cet article : Vous verrez que Murray a fait jeu égal avec Rublev pendant un set

Andy Murray n’ira pas plus loin à Rotterdam. Le Britannique, 123e joueur mondial, a chuté au deuxième tour ce mercredi face à Andrey Rublev, 8e au classement ATP. Le natif de Glasgow peut tout de même garder le sourire, il a rivaliser pendant la première partie de la rencontre avec un top 10. Indébordable comme à la belle époque et agressif en retour, Murray a bousculé son adversaire russe avant de baisser de rythme physiquement et de finalement s’incliner en deux sets (7-5, 6-2) en perdant les cinq derniers jeux de la rencontre.

Dans le dur au tour précédent face à Robin Haase, Andy Murray n’avait pas la faveur des pronostics face à Andrey Rublev ce mercredi soir. Mais dès le début de la rencontre, c’est un Britannique à un niveau très élevé qui se trouvait face au Russe. Les deux pieds dans le courts en retour de service, Murray a mis une grosse pression à chaque seconde balle adverse et a été le premier à se procurer une balle de break dans le 6e jeu du match. Mais Rublev a parfaitement écarté le danger et s’est montré patient pour enfin déborder Murray à 5-5, profitant de deux doubles fautes de l’ancien numéro un mondial. L’ancien numéro un mondial a ensuite eu deux balles de debreak pour aller chercher un tie-break mais il n’a pas su saisir ses dernières occasions du match. 

Murray n’a pas tenu le rythme

Sans doute un peu frustré d’avoir fourni autant d’efforts physiques pour finalement se retrouver mené un set à zéro, Andy Murray n’a pas tenu le rythme imposé par Andrey Rublev et ses frappes lourdes. Après avoir résisté pendant trois jeux, le Britannique a ensuite perdu les cinq jeux suivants (7-5, 6-2). Sur un dernier coup droits gagnants (24 coups gagnants au total pour seulement 12 fautes directes), le natif de Moscou a pu serrer le poing et savourer sa qualification pour les quarts de finale. Malgré la défaite, Andy Murray s’est prouvé à lui même qu’il était au niveau face à un membre du top 10, et c’est une belle victoire. 

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *