Schwartzman crée l’exploit et évince Nadal dès les quarts de finale

Auteur d’une prestation de haut vol, Diego Schwartzman est venu à bout, ce samedi, du nonuple vainqueur du Masters 1000 de Rome, Rafael Nadal (6-2, 7-5). L’Argentin retrouvera en demi-finale Denis Shapovalov.

Diego Schwartzman - Rome 2020
  • L’info principale : Diego Schwartzman crée la sensation en éliminant Rafael Nadal, nonuple vainqueur à Rome, en quart de finale
  • À savoir aussi : L’Argentin n’avait jamais battu l’Espagnol en neuf oppositions
  • Pourquoi lire cet article : Vous saurez pourquoi le roi de la terre battue a calé contre son adversaire

Coup de tonnerre à Rome ! Au terme d’un match exceptionnel en quart de finale du Masters 1000 de Rome, Diego Schwartzman, quinzième joueur mondial, a tout simplement surclassé, ce samedi, le roi de l’ocre, Rafael Nadal, en deux sets (6-2, 7-5). Après neuf rencontres sans succès face au numéro 2 mondial, l’Argentin a su élever son niveau de jeu de manière extraordinaire. Assénant Nadal de frappes puissantes, ne laissant aucun répit de fond de court et ramenant toutes les balles dans le court avec une facilité déconcertante, l’Argentin d’un mètre 70 s’est offert sa deuxième demi-finale à Rome en deux ans.

Deux jeux de service pour en finir

Il lui aura tout de même fallu deux jeux de service pour parachever son chef-d’œuvre tennistique. Après un premier set totalement à son avantage – en partie grâce aux nombreux points donnés par Nadal – Schwartzman est parvenu à breaker rapidement dans le second acte. Mais lorsque l’opportunité d’en finir s’est présentée, le Taureau de Manacor a fait parler son mental et son expérience pour débreaker et revenir à hauteur (5-5). C’est le moment qu’a choisi l’Argentin pour remettre un coup de pression et mettre fin à la série de douze victoires d’affilée de Rafa en terres romaines.

Qualifié pour le dernier carré après ce duel épique de terriens, Diego Schwartzman affrontera au prochain tour Denis Shapovalov, tombeur un peu plus tôt de Grigor Dimitrov. Si le niveau de jeu de l’Argentin est reproduit à l’identique, nul doute que son chemin dans ce Masters 1000 peut le mener très loin.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *