Battu d’entrée par Harris à Dubaï, Thiem n’ira pas à Miami !

En quête de son meilleur niveau, Dominic Thiem s’est incliné d’entrée face à Lloyd Harris à Dubaï. Défaite 6-3, 6-4 en 1h12.

Dominic Thiem

« J’ai assez de confiance en mon jeu et mon niveau pour savoir que je peux retrouver mon meilleur tennis à n’importe quel moment, lâchait Dominic Thiem après sa défaite accrochée face à Bautista-Agut en quarts de finale à Doha. J’ai fait un petit pas dans la bonne direction. Je vais essayer de construire là-dessus à Dubaï. »

Avant d’être de retour au sommet de son art, l’Autrichien va devoir marcher encore un peu. Pour son entrée en lice à Dubaï, il s’est incliné mardi (6-3, 6-4) face à un Lloyd Harris en pleine progression ces dernières semaines.

On pouvait potentiellement prévoir à un match à sens unique. Ce fut le cas. Mais pas en faveur de celui auquel on s’attendait. Très rapidement, Harris a pris les rênes. Breakant à deux jeux à un, il ne les a plus lâchées.

Dans la seconde manche, la différence faite à 3-3 a scellé le sort de la partie. Face à un adversaire semblant manquer de réactivité au retour, le Sud-Africain s’est promené sur ses engagements. Aucune balle de break à défendre, 9 aces et 29 points gagnés derrière sa première balle, sur 30 passées tout au long de la rencontre. Soit 97 % de réussite.

« J’ai eu beaucoup de difficultés à relancer son service », a analysé Thiem en conférence de presse. « J’ai aussi fait trop d’erreurs du fond de court. Si je ne suis pas à mon meilleur niveau, ce n’est pas suffisant pour battre les joueurs du circuit. »

Thiem n’ira pas à Miami

Touché physiquement lors de son élimination par Grigor Dimitrov (6-4, 6-4, 6-0) en huitième de finale de l’Open d’Australie, le quatrième du classement ATP reste sur trois revers en quatre matchs. Face à Harris, 81e mondial, il a subi son premier échec face à un joueur situé au-delà du 80e rang depuis l’US Open 2019. C’était face à Thomas Fabbiano, 87e, dès son entrée en lice. En manque de repères, Thiem, à l’instar de Rafael Nadal, a décidé de se retirer du Masters 1000 de Miami (24 mars – 4 avril).

« Maintenant, j’ai besoin de couper pour repartir à zéro afin d’être frais pour la saison sur terre battue », a-t-il déclaré à l’issue du duel. « Je suis dans une période difficile. Aller à Miami ne serait pas la bonne chose à faire. (…) Je ne suis pas dans ma meilleure forme. (…) Je veux réussir une bonne saison sur terre après ces dernières semaines compliquées. C’est mon objectif principal actuellement. »

Harris est en pleine progression

A 24 ans, Lloyd Harris est en pleine ascension. Du haut de son mètre 93, le natif du Cap peut s’appuyer sur une première balle et un coup droit efficaces. La semaine passée, à Doha, il s’est offert le premier top 20 de sa carrière en venant à bout de Stan Wawrinka (7-6, 6-7, 7-5). Cette fois, passé par les qualifications, il a fait encore plus fort en dominant un membre du top 4.

« C’est mon plus grand match, ma plus belle victoire », a-t-il expliqué lors de la traditionnelle interview sur le court. « Je n’ai pas eu à défendre une balle de break. J’ai réussi à rester calme, en contrôle. A la fin, je n’ai pas surjoué, j’ai continué à faire ce qui a fonctionné tout au long du match. »

En huitièmes de finale, il fera face à Filip Krajinović. Ce sera le premier affrontement entre les deux hommes.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *