Thiem vient à bout de Gaston après un superbe combat

Dans le match du tournoi, Dominic Thiem est venu à bout de la révélation française, Hugo Gaston, en cinq sets. Il retrouvera en quarts Diego Schwartzman.

Thiem Gaston

Roland-Garros, huitièmes de finale

Thiem bat Gaston 6-4, 6-4, 5-7, 3-6, 6-3

Schwartzman bat Sonego 6-3, 6-3, 6-4

  • L’info principale : Hugo Gaston a cédé au cinquième set face à Dominic Thiem à l’issue d’un match d’anthologie.
  • Vous apprendrez aussi : Que l’Autrichien affrontera en quarts Diego Schwartzman.
  • Pourquoi vous devriez lire cet article : Parce qu’Hugo Gaston a offert au public français la plus belle émotion de ce Roland-Garros.
D’un côté du filet, Hugo Gaston, 20 ans, 239e joueur mondial. De l’autre, Dominic Thiem, 3e joueur mondial, vainqueur du dernier US Open. Sur le papier, un rapport de force déséquilibré. Dans les faits, une bataille en cinq sets qui fera date. Et dans laquelle Dominic Thiem a eu le dernier mot (6-4, 6-4, 5-7, 3-6, 6-3).

Dimanche, Dominic Thiem et Hugo Gaston ont offert aux suiveurs du tennis le plus grand match de ce Roland-Garros 2020, devant les 1 000 bienheureux spectateurs du court Philippe-Chatrier. Un match qui laissera son empreinte dans l’histoire du tournoi. Un match au cours duquel le jeune, Hugo Gaston, invité par les organisateurs, a continué de se révéler aux yeux du monde et de conquérir le coeur des Français, sur la lancée de sa superbe victoire face à Stan Wawrinka vendredi. Un match que Dominic Thiem a gagné alors qu’il l’aurait peut-être perdu par le passé. Tranquillement aux commandes, deux manches à zéro, l’Autrichien a petit à petit été dépassé par la fougue, la créativité et la résilience du Français d’1 mètre 73.

Les deux premières manches (6-4, 6-4) se sont déroulées selon un scénario identique. Deux sets dans lesquels l’Autrichien s’est montré impérial sur ses mises en jeu, se contentant d’un break bien senti. Accrocheur, Hugo Gaston a tenu tête à Thiem à chaque fois jusqu’au milieu du set, faisant même la course en tête. Avant de lâcher son service avant même le money-time. Un déroulement qui semblait dessiner une qualification tranquille pour le vainqueur du dernier US Open.

Les amorties de Gaston ont rendu Thiem fou

Mais dans la troisième manche, le Français, 239e joueur mondial, a petit à petit pris le dessus, grâce à la variété de son jeu. Le Français a commencé à trouver plus de solutions à la relance, en retournant d’un peu plus loin tout en trouvant beaucoup de longueur. Si bien que Thiem a concédé sa première balle de break après 1 h 35, à 1-2. Sur chaque jeu de service, il a été mis en danger, et c’est logiquement que Gaston s’est emparé de la troisième manche 7-5.

Dans le quatrième set, Gaston a poursuivi sur sa lancée, et c’est lui qui a fait la course en tête à la faveur d’un break en début de manche. Le Français a complètement déréglé la machine de l’Autrichien, fort de sa faculté à distiller des amorties bien senties (le Français en a réussi 55, pour 40 points remportés) et à faire jouer constamment un coup supplémentaire à l’Autrichien. Dominic Thiem semblait alors complètement déboussolé, hochant les épaules et montrant son désarroi après quelques-unes de ses innombrables courses vers l’avant pour aller chercher les amorties de Gaston.

joiue d Hugo Gaston (Fra) en fin de 3e set

Au début de la manche décisive, c’est le Français qui a semblé plus frais physiquement. Mais l’expérience, elle, est du côté de Dominic Thiem. Gaston a continué de dérouter Thiem avec son toucher de balle, mais n’est pas parvenu à se procurer la moindre occasion de break. C’est finalement lui qui a concédé le premier son service, au pire des moments, à 3-4. Quand il a fallu conclure, le numéro 3 mondial n’a pas failli, malgré un ultime baroud d’honneur du Français. Pour Thiem, le billet pour les quarts. Pour Gaston, l’ovation, qui a fait oublier, l’espace de quelques instants, qu’il n’y avait que 1000 personnes sur le court Philippe Chatrier.

L’élimination d’Hugo Gaston a une conséquence directe : il n’y a plus de Français chez les messieurs à Roland-Garros. Mais celle-ci est très anecdotique, tant Gaston a offert au public français des émotions qui lui feront oublier tous les déboires de ses compatriotes.

Thiem a rendez-vous avec Schwartzman

En quarts, Dominic Thiem affrontera lui Diego Schwartzman. Il aura fort à faire, car l’Argentin atteste d’un parcours sans faute à Roland-Garros : il n’a toujours pas perdu le moindre set. Ce dimanche, sur le court Suzanne Lenglen, Schwartzman a surclassé l’Italien Lorenzo Sonego (6-1, 6-3, 6-4).

L’Argentin a pris les commandes de la partie dès l’entame, fort de sa très bonne lecture du service adverse. Mené d’un break, 4-3, dans la troisième manche, Schwartzman a remporté trois jeux de suites pour remporter la partie.

Le natif de Buenos Aires confirme ses excellentes dispositions depuis le début de la saison sur terre battue. Finaliste à Rome après avoir vaincu Rafael Nadal en quarts de finale, Schwartzman est en quarts de finale à Roland-Garros pour la deuxième fois de sa carrière. En 2018, Rafael Nadal avait stoppé sa course. Cette fois, c’est un autre mastodonte qui se dresse sur sa route.

 

Your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *