Accusé d’avoir manqué de respect à Isner en dansant, Monfils se défend : “Bouger n’est pas danser”

Gaël Monfils a tenté une drôle de tactique lors de son match face à John Isner à Toronto. Le Français a bougé pendant que son adversaire s’apprêtait à servir, avant d’être averti par l’arbitre. Critiqué pour son attitude, Monfils s’est défendu sur Instagram.

Gael Monfils, Toronto 2021

Tweener, danse… Gaël Monfils a fait le show lors de sa défaite face à John Isner la nuit dernière en quart de finale du Masters 1000 de Toronto (7-6, 6-4). Mais le Français a été critiqué sur les réseaux sociaux pour son attitude en retour. Sur deux points, alors que l’Américain allait servir, « La Monf », sans solution face aux services de son adversaire jusqu’à présent, a changé de tactique en bougeant à droite et à gauche. 

Mais l’arbitre de la rencontre,  Mohamed Lahyani, l’a averti en lui demandant de ne plus le faire. “On a joué l’un contre l’autre à 13 reprises, ce n’est pas la première fois qu’il me voit faire ça, demandez-lui !” a alors expliqué la tête de série numéro 11 avec un sourire. A l’issue de la rencontre, Gaël Monfils a cru bon de se justifier et de se défendre après avoir certainement reçu des critiques sur les réseaux sociaux. Le Français a écrit un message en réponse d’un post de Tennis TV sur Instagram.

Monfils ne veut manquer de respect à personne

“Yo les haters, je l’ai distrait si bien qu’il a réussi le premier service et a fait un ace sur le suivant. On parle de moi qui essaie de trouver une solution sur deux points dans un match. Bouger n’est pas danser, enfin peut être pour vous qui savez… (d’ailleurs il n’est écrit nulle part que vous devez rester immobile pendant que vous recevez). J’AIME LE TENNIS et il n’est pas question que je veuille “manquer de respect” à qui que ce soit, alors s’il vous plait n’essayez pas de me mettre dans une mauvaise position #ladifferencenestpasinterdite.”

Gaël Monfils, qui a atteint les quarts de finale d’un tournoi ATP pour la première fois depuis février 2020, va désormais tourner la page et se tourner vers le Masters 1000 de Cincinnati qui débute la semaine prochaine. 

Your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *