le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Nadal déçoit pour son retour à la compétition et quitte le Rolex Paris Masters dès son entrée en lice

Tommy Paul s’est imposé deux sets à un (3-6, 7-6 [4], 6-1) contre Rafael Nadal mercredi, lors du tournoi de Paris-Bercy. Il sera opposé à l’Espagnol Pablo Carreno Busta, tête de série n°14 en huitième de finale.

Rafael Nadal, Rolex Paris Masters 2022 Rafael Nadal, Rolex Paris Masters 2022 © David Winter/Shutterstock/SIPA

Rafael Nadal était venu chercher des réponses au Rolex Paris Masters, il repart avec une défaite et des inquiétudes sur le plan physique. Visiblement épuisé en fin de match, l’Espagnol s’est incliné dès son entrée en lice dans la capitale face à l’Américain Tommy Paul, 31e joueur mondial (3-6, 7-6 [4], 6-1) à l’AccorHotels Arena de Paris, mercredi dans la soirée.

Tout de jaune et noir vêtu, Rafael Nadal a fait son entrée sur le court central du Rolex Paris Masters, son premier tournoi officiel depuis l’US Open, et son premier en tant que père de famille. L’Espagnol faisait face à joueur croisé à une seule reprise sur le circuit ATP (victoire 6-0, 7-6 à Acapulco en 2022). 

Logiquement à court de rythme et d’automatismes, le Majorquin a montré quelques signes de fébrilité à l’échange en début de rencontre. Tommy Paul en a profité pour faire le break et mener 2-1, avec notamment un superbe passing de revers long de ligne à une main.

Une bonne entame

Piqué au vif, Rafael Nadal n’a pas laissé l’Américain prendre confiance et s’envoler au score. L’homme aux 22 titres du Grand Chelem a immédiatement réagi en prenant le service de son adversaire pour recoller rapidement à 2-2. Puis l’Espagnol a enclenché la seconde et n’a laissé qu’un seul jeu à Tommy Paul jusqu’à la fin de la première manche, logiquement remportée 6-3. 

Dans une bonne dynamique, Rafael Nadal, qui n’a jamais perdu son premier match à Paris-Bercy en huit apparitions, a poursuivi son effort en breakant le 31e joueur mondial pour se détacher 2-1. Mais l’Américain, vainqueur a deux reprises face à des membres du Top 10 en Masters 1000 en 2022, ne s’est pas laissé distancer et a réussi à debreaker dans la foulée, bien aidé par un mauvais jeu de son adversaire. 

Rafael Nadal a commencé à subir de plus en plus devant le public parisien et a dû batailler pour rester au contact dans le deuxième set, en sauvant notamment deux balles de break à 3-2. Les deux hommes se sont ensuite neutralisés jusqu’à atteindre le tie-break. Après une belle volée de Tommy Paul pour débuter, Rafael Nadal a enchaîné par une double faute et n’a jamais réussi à rattraper son retard. L’Américain a remporté le jeu décisif 7 points à 3.

Nadal à la peine dans le troisième set

Pour son match de reprise, le numéro deux mondial s’est embarqué dans un gros combat en perdant sa mise en jeu dès le début du troisième set. Tommy Paul a failli le remettre en piste en concédant une balle de break à 2-1 alors qu’il menait pourtant tranquillement 40-0, mais l’Américain a réussi à se sortir cette situation périlleuse. Ce dernier a ensuite enfoncé le clou avec un double break qui a définitivement mis fin aux espoirs de Rafael Nadal, qui a semblé touché physiquement en fin de match. 

L’Espagnol, le regard noir, a donc perdu les quatre derniers jeux de la rencontre pour quitter le Rolex Paris Masters dès son entrée en lice, une première dans sa carrière. Le joueur de 36 ans va devoir repartir au travail s’il veut avoir ses chances aux ATP Finals de Turin dans deux semaines. De son côté, Tommy Paul est qualifié pour les huitièmes de finale à Paris où il retrouvera Pablo Carreño Busta

Les autres rencontres du deuxième tour à Paris (Masters 1000, AccorHotels Arena, 5.415.410 EUR, les résultats s’affichent du plus récent au plus ancien) :

  • Corentin Moutet – Cameron Norrie : programmé mercredi
  • Pablo Carreno Busta – Denis Shapovalov : 7-6 [2], 2-6, 6-4
  • Holger Rune – Hubert Hurkacz (N.10) : 7-5, 6-1
  • Gilles Simon (WC) – Taylor Fritz (N.9) : 7-5, 5-7, 6-4
  • Grigor Dimitrov – Fabio Fognini (LL) : 6-0, 7-5
  • Carlos Alcaraz (N.1) – Yoshihito Nishioka : 6-4, 6-4
  • Felix Auger-Aliassime (N.8) – Mikael Ymer (Q) : 6-7 [6], 6-4, 7-6 [6]
  • Alex De Minaur – Daniil Medvedev (N.4) : 6-4, 2-6, 7-5
  • Stefanos Tsitsipas (N.5) – Daniel Evans : 6-3, 6-4
  • Lorenzo Musetti – Nikoloz Basilashvili : 6-4, 6-2
  • Frances Tiafoe (N.16) – Jack Draper : 6-3, 7-5
  • Karen Khachanov – Marc-Andrea Huesler (Q) : 6-3, 4-6, 6-4
  • Casper Ruud (N.3) – Richard Gasquet (WC) : 6-1, 7-6 [7]
  • Novak Djokovic (N.6) – Maxime Cressy : 7-6 [1], 6-4
  • Andrey Rublev (N.7) – John Isner : 6-2, 6-3

Personnes mentionnées

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *