le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Simon fait encore chavirer Bercy en s’offrant Fritz après 3h05 de combat

Gilles Simon a battu Taylor Fritz deux manches à une (7-5, 5-7, 6-4) mercredi, lors du tournoi de Paris-Bercy et se mesurera au Canadien Felix Auger-Aliassime, tête de série n°8 en huitième de finale.

Gilles Simon, Rolex Paris Masters 2022 Gilles Simon, Rolex Paris Masters 2022 © Chryslene Caillaud / Panoramic

Ce joueur est décidément unique ! Après un premier exploit lundi face à Andy Murray, Gilles Simon a offert au public du Rolex Paris Masters une performance XXL ce mercredi en s’offrant le 11e joueur mondial Taylor Fritz au bout du suspense (7-5, 5-7, 6-4). Pour le dernier tournoi de sa carrière, le Français a encore fait chavirer Bercy en repoussant l’heure de la retraite.

Face à un des meilleurs joueurs du monde, auteur d’une belle saison 2022 où il a remporté son premier Masters 1000, Gilles Simon, 37 ans et 188e joueur mondial, a réussi à faire basculer ce match dans l’irréel grace à son style de jeu très particulier. Le Français, fidèle à lui-même, a su faire déjouer son adversaire en se montrant indébordable.

Tendu par l’enjeu du tournoi, avec une qualification pour les ATP Finals à aller chercher, et sans doute perturbé par l’ambiance totalement folle sur le court central du Rolex Paris Masters où le public n’a cessé d’encourager “Gillou”, Taylor Fritz a craqué en faisant notamment 57 fautes directes contre seulement 34 pour le métronome Gilles Simon.

Simon a “tout donné” sur le court

Pendant deux sets, le Français a pris sa chance, passant notamment de 4-5 0-40 dans le premier acte à 7-5 pour le plus grand bonheur du public de Bercy. Gilles Simon a également eu des occasions pour conclure en deux manches, en ayant trois balles de break à 7-5, 5-5. Mais le 188e joueur mondial n’a pas réussi à les convertir et Taylor Fritz a profité de son unique ouverture dans le jeu suivant pour faire la différence.

Visiblement épuisé après avoir fourni de gros efforts, le joueur de 37 ans n’a pourtant rien lâché dans le troisième acte et a réussi à faire douter l’Américain, qui n’a pas pu s’appuyer son son arme principale, le service, pour s’en sortir. Après 3h05 de jeu, Gilles Simon s’est offert l’une des plus belles victoire de sa carrière au bout d’un immense effort.

« J’avais envie de tout mettre une dernière fois, et j’ai tout mis. Taylor est un joueur très exigeant à jouer et j’ai dû m’accrocher. Gagner le troisième est un véritable miracle car j’ai couru après le score. Là, ça tire de partout, mais j’ai joué le match en me disant qu’il n’y aura pas de lendemain. Ma seule chance de gagner était de tout mettre et si je ne peux plus marcher demain, je ne marcherai plus. Je peux me permettre de lâcher les chevaux et de ne pas économiser mon corps car c’est mon dernier tournoi. » a expliqué le Français au micro d’Eurosport France, assis sur une chaise en raison d’une grande fatigue.

C’est la première fois depuis Shanghai 2017 que le joueur de 37 ans se qualifie pour les huitièmes de finale d’un Masters 1000. Il n’avait également plus battu de joueur du Top 15 depuis Cologne 2020 et une victoire face à Denis Shapovalov. Gilles Simon, classé au 188e rang à l’ATP, reviendra jeudi sur le court central pour jouer Félix Auger-Aliassime.

Les autres affiches du deuxième tour à Paris (Masters 1000, AccorHotels Arena, 5.415.410 EUR, les résultats s’affichent du plus récent au plus ancien) :

  • Corentin Moutet – Cameron Norrie : programmé mercredi
  • Tommy Paul – Rafael Nadal : programmé mercredi
  • Pablo Carreno Busta – Denis Shapovalov : programmé mercredi
  • Holger Rune – Hubert Hurkacz (N.10) : 7-5, 6-1
  • Grigor Dimitrov – Fabio Fognini (LL) : 6-0, 7-5
  • Carlos Alcaraz (N.1) – Yoshihito Nishioka : 6-4, 6-4
  • Felix Auger-Aliassime – Mikael Ymer (Q) : 6-7 [6], 6-4, 7-6 [6]
  • Alex De Minaur – Daniil Medvedev (N.4) : 6-4, 2-6, 7-5
  • Stefanos Tsitsipas (N.5) – Daniel Evans : 6-3, 6-4
  • Lorenzo Musetti – Nikoloz Basilashvili : 6-4, 6-2
  • Frances Tiafoe (N.16) – Jack Draper : 6-3, 7-5
  • Karen Khachanov – Marc-Andrea Huesler (Q) : 6-3, 4-6, 6-4
  • Casper Ruud (N.3) – Richard Gasquet (WC) : 6-1, 7-6 [7]
  • Novak Djokovic (N.6) – Maxime Cressy : 7-6 [1], 6-4
  • Andrey Rublev (N.7) – John Isner : 6-2, 6-3

Personnes mentionnées

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *