Kyrgios, battu dès son entrée en lice à Washington : “Je ne ressens plus les émotions comme avant”

Après sa défaite au premier tour du tournoi de Washington, Nick Kyrgios a tenté de trouver un sens à son manque de motivation.

Nick Kyrgios, Washington 2021

Nick Kyrgios, tenant du titre à Washington, a été éliminé dès son entrée en lice mardi par l’Américain Mackenzie McDonald 6-4 6-4. L’Australien a été breaké à deux reprises, une fois dans chaque set, et n’a réussi à convertir une seule de ses cinq balles de break qu’il a eues contre son adversaire. Au moment d’analyser sa défaite en conférence de presse, Kyrgios a été très cash, comme à son habitude.

“Je ne vais pas dire de conneries. J’ai joué assez moyennement. Je ne ressens pas l’importance de certains points, et je ne ressens pas la pression comme si je jouais semaine après semaine”, a-t-il déclaré. “Vous sentez quand vous devez accélérer, quand vous devez vous détendre, quand vous vous laissez aller, quand vous poussez. Je n’ai pas vraiment l’impression que mon corps et mon esprit comprennent l’importance de certains points.”

Nick Kyrgios, Washington 2021 – Scott Taetsch / AI / Reuters / Panoramic

Kyrgios est dans l’incompréhension

Contrairement à ce qu’il propose d’habitude sur un court de tennis, Nick Kyrgios s’est montré très calme tout au long de la rencontre face à Mackenzie McDonald. Devant les journalistes, l’Australien a avoué qu’il n’avait pas trop d’explication au fait qu’il n’ait pas réussi à s’exprimer pleinement. 

“C’est comme si je ne ressentais plus autant les émotions qu’avant lorsque je suis sur le court”, a-t-il déclaré. “Je regarde autour de moi et le public est là. Je ne sais pas ce que c’est. Je ne sais pas quoi dire. Je ne sais pas comment me sentir. Je n’ai pas l’impression d’être dans le moment présent comme je l’étais auparavant, je suppose.”

“Maintenant, quand je perds et je suis heureux pour l’autre joueur. A l’époque, je ne pouvais pas supporter mon adversaire. Maintenant, je suis comme… Je ne sais pas, je ne sais pas. J’ai toujours eu cette théorie : quand les gens s’énervent quand ils perdent, vraiment énervés, c’est le signe qu’ils se soucient d’eux. Tu vois ce que je veux dire ? Comme si c’était positif. Maintenant, je ne sais pas. C’est bizarre, mec. C’est vraiment bizarre.”

Your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *