Paire écarté de la course aux JO !

Benoît Paire ne sera pas intégré au processus de sélection de la FFT pour le tournoi olympique de Tokyo l’été prochain. Le Comex de la FFT en a décidé ainsi suite à la dernière sortie du Français en conférence de presse, dans la foulée de sa défaite au 1er tour à Monte-Carlo.

Benoît Paire, Rio, 2016

La Fédération française de tennis a finalement décidé de sévir. Un mois après que le Comite d’éthique ait accepté les excuses formulées par Benoît Paire et ait passé l’éponge sur son comportement à Buenos Aires (crachat, derniers jeux lâchés), la FFT a annoncé dans un communiqué publié ce vendredi que le Comité exécutif avait “décidé d’écarter le joueur d’une possible sélection aux prochains Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo.” Cette sanction a été prise par le Comex “sur proposition du DTN Nicolas Escudé et en concertation avec Sébastien Grosjean”, le capitaine de l’équipe de France de Coupe Davis.

Actuellement 35e joueur mondial, selon le dernier classement ATP, Paire est le quatrième Français le mieux classé, derrière Gaël Monfils (15e), Ugo Humbert (31e) et Adrian Mannarino (34e). L’Avignonnais était donc en mesure de postuler à une place aux JO de Tokyo (23 juillet – 8 août 2021). Pour rappel, il avait participé au tournoi olympique à Rio en 2016 (défaite au 2e tour contre Fabio Fognini), mais avait été exclu de l’équipe de France dans la foulée de son élimination en simple, pour des “manquements au réglement”. Déjà…

Des propos qui “ont indigné non seulement toute la famille du tennis mais choqué bien au-delà”

La dernière saillie verbale de Paire en conférence de presse a convaincu la FFT, qui avait appelé le joueur à un changement de comportement après l’auto-saisie de son Comité d’éthique, de prendre des mesures. Après sa défaite dès le premier tour du Masters 1000 de Monte-Carlo, contre Jordan Thompson, il s’était encore emporté devant la situation actuelle du circuit.

“J’en ai rien à foutre. Vous ne savez pas ce que c’est. Ça ne m’apporte rien, sauf un peu plus d’argent. Mais il n’y a pas de plaisir à jouer. Les joueurs qui sont là disent qu’ils aiment jouer au Monte-Carlo. Je respecte beaucoup cela. Mais c’est triste pour eux. Normalement, ce court est l’un des plus beaux du monde. On a l’impression d’être dans un cimetière. Que vous gagniez un point ou que vous le manquiez, c’est la même chose. Perdre ou gagner, j’en ai rien à cirer. Il n’y a pas d’atmosphère. C’est la même chose.”

Dans son communiqué de vendredi, la FFT estime que ces “propos de nouveau profondément contraires à l’éthique du sport et aux valeurs du tennis (…) ont indigné non seulement toute la famille du tennis mais choqué bien au-delà.” 

“Considérant que ces comportements inadaptés, antisportifs et répétitifs, venant d’un joueur de haut niveau, sont inadmissibles et portent très négativement atteinte à l’image et aux valeurs du sport en général et du tennis en particulier, Gilles Moretton a engagé une concertation avec les élus et les responsables du Haut Niveau sur les suites à donner par la FFT au comportement de Benoît Paire.”

La FFT propose un accompagnement à Paire

Le communiqué précise que le Comex a “laissé au joueur la faculté de réagir” au projet de décision consistant à l’écarter du processus de sélection olympique, “ce qui l’a fait de manière constructive”. Mais la sanction a néanmoins été validée ce vendredi.

“En responsabilité, pour notre sport et pour la France, sur proposition du DTN et en concertation avec Sébastien Grosjean, le Comex a décidé d’écarter Benoît Paire de la future liste de joueurs et de joueuses qui représenteront la FFT et la France cet été à Tokyo, confirme Gilles Moretton, le président de la FFT, dans le communiqué. Son comportement profondément déplacé depuis le début d’année porte gravement atteinte aux valeurs du sport, à l’image du tennis et sont totalement incompatibles avec l’esprit olympique. Je le redis, il est du devoir de chaque joueur et de chaque joueuse de haut niveau de respecter les valeurs de notre sport et il leur revient de se montrer exemplaires sur le court comme en dehors, notamment vis-à-vis des jeunes de notre pays.”

Benoit Paire

Le communiqué se termine toutefois sur une main tendue par la FFT à l’ancien 18e joueur mondial, avec le projet de lui offrir un soutien et de favoriser son épanouissement sur le circuit.

“La Fédération, par l’intermédiaire de la DTN, a proposé à Benoît Paire un accompagnement pour l’aider à mieux traverser la période actuelle, qu’il vit manifestement particulièrement difficilement, afin qu’il puisse retrouver sérénité, confiance et plaisir de jouer et faire preuve à l’avenir d’un comportement irréprochable, digne de son talent.”

Un talent qui ne représentera pas la France à Tokyo, où les tournois de tennis se dérouleront du 24 juillet au 1er août.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *