Djokovic a perdu ses nerfs et tout espoir de médaille

Troisième défaite consécutive dans ces Jeux olympiques de Tokyo pour Novak Djokovic. Le numéro un mondial s’est incliné face à Pablo Carreño Busta ce samedi dans le match pour la médaille de bronze (6-4, 6-7, 6-3).

31 juillet 2021
Novak Djokovic, Jeux olympiques de Tokyo 2020

JEUX OLYMPIQUES DE TOKYO – MATCH POUR LA MÉDAILLE DE BRONZE

PABLO CARREÑO BUSTA (N°6) BAT NOVAK DJOKOVIC (N°1) : 6-4, 6-7, 6-3

  • L’information principale : Novak Djokovic s’est incliné face à Pablo Carreño Busta dans le match pour la médaille de bronze olympique (6-4, 6-7, 6-3) avant de déclarer forfait pour le double mixte.
  • Vous apprendrez aussi : C’est la troisième défaite consécutive pour le Serbe à Tokyo (deux en simple, une en double mixte).
  • Pourquoi vous devez lire cet article : Pour voir que Novak Djokovic  a perdu ses nerfs dans le troisième set. 

Ses deux échecs aux Jeux olympiques vendredi, en demi-finale du simple face à Alexander Zverev et en demi-finale du double mixte, ont sans doute pesé lourd dans l’esprit de Novak Djokovic ce samedi au moment de jouer pour une médaille de bronze. Le numéro un mondial s’est incliné face à Pablo Carreño Busta dans le match pour la troisième place (6-4, 6-7, 6-3), et repartira de Tokyo sans médaille.

Djokovic, au visage marqué et à l’attitude lasse, s’est retiré du double mixte, où il était encore en lice pour le bronze, quelques minutes après sa défaite en finale.

C’est la troisième défaite consécutive pour Novak Djokovic au Japon, où il était venu pour décrocher l’or en simple et tenter le Golden Slam. Mais le Serbe était visiblement épuisé mentalement et physiquement après une journée de vendredi où il a tout perdu. Il avait d’ailleurs déclaré se sentir « très mal » après ses deux échecs.

Djokovic quitte Tokyo sans médaille et va devoir rapidement digérer avant d’entamer sa préparation pour l’US Open, où il pourrait être le premier homme depuis Rod Laver à réaliser le Grand Chelem calendaire. Le tournoi new-yorkais débute le 30 août, dans exactement un mois.

Novak Djokovic est pourtant bien rentré dans le match en obtenant trois balles de break d’entrée face à Pablo Carreño Busta, mais il n’a pas réussi à les convertir. Après cette frayeur, l’Espagnol a profité d’une baisse de régime du numéro un mondial, loin d’être à son meilleur niveau, pour prendre sa mise en jeu et se détacher 3-2. Au moment de servir pour le gain de la première manche à 5-4, le natif de Gijon s’est fait peur en étant mené 15-40 mais il a réussi à écarter le danger en dictant les échanges en fond de court. Carreño Busta s’est logiquement adjugé le premier acte face à un Djokovic loin de ses standards avec 40% de première balle et seulement 34% de réussite en retour de service.

Pablo Carreño Busta, Jeux olympiques de Tokyo 2020 – EDGAR SU / AI / REUTERS / PANORAMIC

Carreño Busta a manqué une balle de match dans le deuxième set

Le deuxième acte a été plus serré. Le numéro un mondial a élevé son niveau de jeu et a posé plus de problèmes à Pablo Carreño Busta, qui s’est retrouvé mené 4-5 0-30 sur sa mise en jeu. Mais l’Espagnol a alors remporté quatre points consécutifs pour s’en sortir, dont une défense de folie et deux coups droits gagnants. Un tie-break a logiquement départagé les deux joueurs. 

Novak Djokovic a parfaitement débuté ce jeu décisif en menant 4-1. Mais le Serbe, qui a alterné le bon et le moins bon tout au long de la rencontre, a coincé et a laissé revenir son adversaire. Pablo Carreño Busta a même eu une balle de match à 6-5, très bien sauvée par le numéro un mondial d’un service extérieur gagnant. Revigoré, Djokovic a ensuite remporté les deux points suivants pour s’offrir une troisième manche. 

Djokovic a craqué mentalement 

Pourtant revenu à une manche partout, Novak Djokovic a perdu des nerfs dès le début du dernier acte. Dans le premier jeu, le Serbe a balancé sa raquette dans les tribunes après avoir perdu un point. Puis après avoir été breaké par Pablo Carreño Busta, le numéro un mondial a fracassé sa raquette contre le poteau du filet ! 

Totalement sorti du match, Novak Djokovic a tout de même fait de la résistance au moment où son adversaire a servi pour conclure la partie à 5-3. Il a sauvé quatre balles de match, dont deux sur deux revers long de ligne sublimes. Mais Pablo Carreño Busta n’a pas tremblé et a pu conclure en profitant d’un dernier coup droit dans le filet du numéro un mondial. L’Espagnol s’est écroulé sur le sol pour profiter de la première médaille olympique de sa carrière, la cinquième pour son pays dans ces J.O de Tokyo

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *