Le simple, le double et un pas vers le Masters : Hurkacz n’a pas fait le voyage pour rien à Metz

Vainqueur de Pablo Carreno Busta (7-6, 6-3 en 1h35) dans une finale entre les deux premières têtes de série, Hubert Hurkacz a remporté au Moselle Open son quatrième titre ATP. Et fait un pas supplémentaire vers le Masters.

Moselle Open (H) – FINALE
HURKACZ (N°1) BAT CARRENO BUSTA (N°2) : 7-6(2), 6-3

  • L’information principale : Hubert Hurkacz remporte son 4eme titre ATP en battant Pablo Carreno Busta en finale du Moselle Open.
  • Vous apprendrez aussi : que le Polonais a également triomphé en double, signant un doublé jamais vu à Metz.
  • Pourquoi vous devez lire cet article : pour vous convaincre, vous aussi, que Hubert Hurkacz se qualifiera pour le Masters.

C’est l’inévitable marronnier du mois de septembre, et cela va se poursuivre crescendo dans les semaines qui vont suivre : la course au Masters de fin d’année, qui se disputera pour la première fois à Turin cette année (14-21 novembre, Ndlr), a confirmé la très sérieuse candidature de Hubert Hurkacz. Ce dernier a fait un pas de plus en ce sens en remportant le Moselle Open aux dépens de Pablo Carreno Busta (7-6(2), 6-3 en 1h35), ce dimanche, aux Arènes de Metz.

Malgré un départ un peu délicat et un break rapidement concédé, le Polonais a rapidement réagi et posé la main sur le match avec ses armes habituelles, notamment un service extrêmement efficace et des schémas de jeu très offensifs. Une fois revenu au score et remporté le premier set après un jeu décisif bien négocié (7 points à 2), il a ensuite déroulé vers une victoire plutôt aisée, et méritée.

A 24 ans, Hurkacz remporte ainsi son quatrième titre sur le circuit ATP (en autant de finales), le premier en indoor et le premier ailleurs qu’aux Etats-Unis. Il poursuit le cours d’une saison magnifique qui l’a vu également s’imposer au Masters 1000 de Miami et atteindre sa première demi-finale en Grand Chelem, à Wimbledon, aux dépens de Roger Federer.

Des performances qui lui valent d’occuper le treizième rang mondial mais surtout le huitième à la Race, synonyme de qualification virtuelle puisque Rafael Nadal, actuellement septième, a mis un terme à sa saison.

Vu sa semaine messine où il n’a pas perdu un set malgré un tableau pas évident (avant la finale, il avait battu Pouille, Murray et Gojowczyk, qui était le dernier étranger à s’être imposé à Metz, en 2017), et vu que tous les tournois qui se profilent lors de la saison automnale le sont sur des surfaces favorables pour lui, on peut être très optimiste sur ses chances de décrocher le précieux sésame.

Mieux encore : Hubert Hurkacz a parachevé sa semaine de rêve en s’imposant également en double aux côtés de son compatriote Jan Zielinski, avec lequel il faisait équipe pour la première fois. Il est le premier joueur à réussir le doublé dans l’histoire du Moselle Open.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *