Surpris par Carreño Busta, Medvedev quitte Tokyo en quart

Tête de série numéro deux des Jeux olympiques de Tokyo, Daniil Medvedev a été battu en quart de finale par l’Espagnol Pablo Carreño Busta (6-2, 7-6).

Daniil Medvedev, Jeux Olympiques Tokyo 2020

Pour ses premiers Jeux olympiques, Daniil Medvedev ne remportera pas de médaille. Le numéro deux mondial, qui participe aux J.O sous la bannière du Comité olympique russe, a été surpris par l’Espagnol Pablo Carreño Busta ce jeudi en quart de finale (6-2, 7-6). Après une entame de match catastrophique, Medvedev n’a pas réussi à renverser la situation malgré un deuxième acte beaucoup plus convaincant. 

Le match a été équilibré jusqu’à deux partout dans la première manche. l’Espagnol a alors profité d’une grosse baisse de régime de son adversaire pour s’adjuger cinq jeux consécutifs pour mener 6-2, 1-0. Demi-finaliste de l’US Open en 2020 et très performant sur dur, Pablo Carreño Busta a tenu la dragée haute à Daniil Medvedev en fond de court. 

Moins gêné par la chaleur qu’au tour précédent face à Fabio Fognini, lorsqu’il avait notamment déclaré  : « Si je meurs, qui sera responsable ? », le Russe s’est remobilisé dès l’entame de la deuxième manche. Plus percutant, il a réalisé son premier break du match pour mener 2-1 puis 4-2. Mais il n’a pas su garder cet avantage.

Daniil Medvedev, Jeux olympiques de Tokyo 2020 – Panoramic

Un mauvais début de tie-break a condamné Medvedev

Très tendu sur le court, Daniil Medvedev s’est souvent précipité à l’échange face à un adversaire difficilement débordable et a perdu son break d’avance. A 4-4, les deux joueurs ont verrouillé au service, même si Pablo Carreño Busta est passé à deux points de la victoire lorsqu’il a mené 6-5, 0-30 sur la mise en jeu de Daniil Medvedev, qui a finalement aligné quatre points de suite pour arracher un tie-break.

Dans le jeu décisif, l’Espagnol a vite pris les commandes en menant 3-0. Un mauvais début de tie-break qui a fait mal à Daniil Medvedev. Le Russe a fait l’effort pour recoller à 5-5 mais il a ensuite commis deux fautes directes en revers qui ont donné la victoire et la qualification pour les demi-finales à Pablo Carreño Busta. Ce dernier défiera un autre Russe vendredi, Karen Khachanov, pour tenter d’atteindre sa première finale olympique.  

Your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *