Brady arrive en finale, les ambitions de Cori Gauff périclitent

Jennifer Brady s’est qualifiée pour sa première finale WTA, samedi, à Lexington, en éliminant la jeune Cori Gauff. Elle affrontera en finale, dimanche (17 heures) la Suisse Jil Teichmann.

Jennifer Brady, Doha 2020

Ce n’était pas le “Super Bowl” de Tom Brady, mais les “super balles” de Jennifer Brady. Et ce n’est pas sur un terrain de football américain qu’elle a impressionné, mais bien sur un court de tennis. Brady a écœuré samedi l’étoile Cori Gauff, 16 ans, impuissante sous les coups de sa compatriote américaine (6-2, 6-4). Brady est allée décrocher sa place en finale du tournoi de Lexington, dimanche (17 heures), contre la Suisse Jil Teichmann (n°63). “Coco” Gauff  était pourtant favorite après l’élimination de Serena Williams, en quart de finale. A 25 ans, Brady jouera sa première finale WTA. La 49e joueuse mondiale est inépuisable depuis le début du tournoi.

Elle aura transformé les rêves de Gauff en traînée de poussière. Et n’aura lâché que six maigres jeux. Là où Gauff est allée en chercher 16 en trois sets de son quart de finale contre Ons Jabeur, 17 en huitièmes contre Aryna Sabalenka, et 14 en 16es de finale contre Caroline Delohide.

Elle aura été acculée sous les coups de Brady, en demi-finale, samedi. Et le travail effectué par la numéro 49 mondiale pendant le confinement, avec son entraîneur Michael Geserer, a porté ses fruits.

Le temps libre (pendant le confinement) a été assez difficile à gérer, a précisé l’Américaine après le match. J’ai essayé de rester sérieuse sur ma forme physique et mes entraînements. Je voulais même être capable d’être encore plus en forme que quand j’ai joué les derniers tournois.” Ses coups gagnants depuis le fond du court et ses services puissants auront fait la différence.

Brady : “Mon travail a payé”

Gauff a sauvé une première balle de match à 3-5 dans le deuxième set, et Brady a semblé perdre les nerfs. Mais elle s’est vite remis dans son match pour aller chercher la qualification.

Elle a parfaitement joué, a expliqué la jeune Coco Gauff. Je pense pouvoir tirer beaucoup d’enseignements de cette semaine de compétition. Je ne pouvais pas demander mieux pour un retour à la compétition. L’objectif est d’être au top pour l’US Open.

Brady, elle, a déjà “joué plusieurs fois” contre Teichmann. “J’ai une chance à jouer, a-t-elle lancé. Mon travail a payé.” Il pourra payer une seconde fois, dimanche, en finale de Lexington.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *