Les chocs potentiels du Final 4 passés au scanner

A l’approche du Final 4 de la première édition de l’UTS, les précédemment affrontements entre les finalistes permettent de se faire une idée du dénouement. Certains pourraient prendre leur revanche, alors que d’autres essayerons d’assoir leur domination.

UTS Features: Final 4 reviewed

Stefanos Tsitsipas – Matteo Berrettini

Ce qu’il s’est passé : Samedi dernier, Stefanos Tsitsipas a été très vite mis sous pression par Matteo Berrettini. Mais il s’en est sorti. Après avoir perdu les deux premiers quarts-temps de son match face au Hammer, The Greek God est parvenu à mener la rencontre jusqu’à la mort subite. Deux fautes de l’Italien lui ont alors offert la victoire (11-16, 13-14, 14-13, 13-10, 2-0). Une preuve de plus que Tsitsipas est le maitre du suspense à l’Ultimate Tennis Showdown. Le Grec a remporté, en tout, quatre de ses matches à la mort subite. Trois d’entre eux après avoir perdu les deux premiers quarts-temps. Le duel haletant entre Berrettini et Tsitsipas, deux joueurs du Top 10 mondial, a toutefois permis de mettre en lumière la capacité de Berrettini à pousser le numéro 6 mondial dans ses retranchements. 

Pourquoi ce pourrait être différent cette fois-ci : Berrettini peut se targuer d’être un poids lourd. Comme Tsitsipas. Il sera désireux d’obtenir sa revanche contre un confrère du Top 10, au moment où cela comptera le plus. L’Italien n’est pas parvenu à faire tomber le leader du classement lors de leur dernier affrontement. Mais il sait à quel point le duel était serré. Sans aucun doute, The Hammer déchainera toute sa puissance pour essayer de faire tomber le « Dieu » de son piédestal. 

Stefanos Tsitsipas – Richard Gasquet 

Ce qu’il s’est passé : Retour au premier week-end de l’UTS. The Greek God se défait de Richard Gasquet au bout d’un duel intense gagné, déjà pour le Grec, à la mort subite (17-12, 14-15, 15-12, 13-15, 5-3). Une rencontre de haut vol, lors de laquelle Tsitsipas a sauvé trois balles de match. Il a arraché la victoire en exerçant une pression constante sur le Français. 

Pourquoi ce pourrait être différent cette fois-ci : Après un premier duel aussi accroché, Gasquet arrivera en toute confiance face à Tsitsipas. Il se sait capable d’accrocher les meilleurs. Sa tactique était solide, son niveau de jeu brillant. Désormais, le Français de 34 ans doit trouver le moyen de tenir jusqu’au bout. The Virtuoso a eu trois balles de match face au Grec, mais a laissé échapper la victoire.

Gasquet a pourtant gardé un niveau de jeu élevé. Il s’est qualifié pour les demi-finales, grâce à des revers à une main destructeurs. Le format rapide de l’UTS lui est aussi favorable. Le Biterrois peut mettre une intensité maximale du début à la fin. Il a réussi à piéger comme cela le numéro 3 mondial, Dominic Thiem, lors de la deuxième semaine de compétition. Gasquet a prouvé qu’il était digne de la victoire finale. 

Matteo Berrettini – David Goffin 

Ce qu’il s’est passé : Lors de leur premier affrontement, Berrettini n’a fait qu’une bouchée de Goffin (13-12, 20-8, 18-9, 11-12). L’Italien a asphyxié le Belge grâce à ses coups droits. The Wall, encore trop peu habitué au format, n’a jamais rivalisé.

Pourquoi ce pourrait être différent cette fois-ci : Disons-le, Goffin n’est pas vraiment entré dans l’UTS avant le deuxième week-end. The Wall n’était que l’ombre de lui-même lors de la première semaine et était à la peine pour apprivoiser le format intense de l’UTS, qui ne favorise pas son jeu de résistance. Le numéro 10 mondial ne maîtrisait pas l’utilisation des cartes, et n’était pas prêt à affronter un joueur aussi rapide et puissant que Berrettini. Les statistiques du match le prouvent. Le Romain a inscrit 19 coups gagnants, alors que Goffin n’en a placé que six. Mais le Belge est celui qui a le plus progressé ces trois dernières semaines. Il aura bénéficié de l’aide tactique de son coach Thomas Johansson. Goffin arrive au Final 4 avec une nouvelle attitude, un style de jeu plus rapide. Berrettini devra être préparé.

Matteo Berrettini – Richard Gasquet 

Ce qu’il s’est passé : Lors de la troisième semaine de l’UTS, Berrettini, alors deuxième au classement, a balayé le leader d’alors Richard Gasquet (13-12, 21-11, 12-11, 16-14). Sur ce duel entre deux joueurs aux styles opposés, Berrettini est le joueur qui le mieux utilisé ses cartes. Mais contrairement à ce qu’indique le score, le match fut très serré. 

Pourquoi ce pourrait être différent cette fois-ci : Malgré sa défaite 4-0 contre l’Italien, Gasquet sait que la claque ne reflétait pas son match. Le duel fut accroché sur chaque quart-temps, en dehors du deuxième. Tout aurait basculer de son côté. Et depuis le Virtuose a pu affûter son niveau de jeu et sa maîtrise des cartes UTS. Il s’appuie sur un revers à une main parfait, sa spécialité, et essaye de couvrir le court après un bon premier service. Tout en jouant sur le revers de l’Italien, qu’il maîtrise moins bien. Gasquet bénéficiera aussi du fait que Berrettini reviendra d’un voyage en Autriche, où il est engagé au Thiem’s, samedi

Matteo Berrettini, UTS 2020

David Goffin – Richard Gasquet

Ce qu’il s’est passé : Le premier match du tournoi pour les deux joueurs, et la première mort subite. Gasquet remportait le match au bout d’un duel tendu (13-11, 12-14, 12-11, 10-15, 2-0). Une performance solide de la part de Gasquet, aidé par un Goffin à la recherche des ses repères dans le tournoi.

Pourquoi ce pourrait être différent cette fois-ci : Gasquet a remporté le premier duel, mais le match aurait pu prendre une autre tournure. Les quatre quarts-temps ont été accrochés et le match s’est décidé à la loterie de la mort subite. Il est vrai que Gasquet a montré qu’il était l’un des joueurs les plus impressionnants de l’UTS. Mais The Wall a profondément amélioré son jeu au fil des semaines. Il se sent désormais à l’aise avec le format. Lors de leur premier match, le Belge a commis une double-faute lors du point décisif du troisième quart-temps. Il ne sera plus aussi généreux. 

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *