Bulles sécurisées, public, prize money… Craig Tiley confiant pour l’Open d’Australie 2021

L’Open d’Australie 2021 n’est pas encore sûr de pouvoir se tennis en raison de la pandémie de Covid-19, mais le directeur du tournoi, Craig Tiley, a déclaré que les organisateurs étaient confiants quant à la tenue du tournoi, avec des mesures sanitaires permettant notamment d’assurer la sécurité des joueurs et d’accueillir du public.

Craig Tiley - Open d'Australie

La Covid-19 frappe toujours sévèrement l’Australie, mais la pandémie ne devrait pas empêcher l’Open d’Australie de se tenir en janvier prochain, selon le directeur du tournoi Craig Tiley. Dans une interview accordée à Reuters, et relayée par le quotidien australien The Age, Tiley a déclaré qu’il était confiant à l’idée d’organiser le Grand Chelem à Melbourne début 2021, comme prévu, avec des mesures sanitaires strictes pour assurer la sécurité des joueurs et du public.

Cinq “bulles bio-sécurisées” seront ouvertes à travers le pays ( Perth, Brisbane, Sydney, Adélaïde et Melbourne) six semaines avant le début du tournoi pour permettre aux joueurs arrivant en Australie d’éviter les mesures de quarantaine les plus restrictives. Un expert mondial a été mandaté pour aider à la mise en place de ces bulles sécurisées.

“Les joueurs ne seront pas bloqués dans un hôtel pendant 14 jours, ils pourront circuler dans la bulle bio-sécurisée spécialement faite pour eux”

Open d'Australie 2020

Un Open d’Australie avec du public

Pour le moment, les organisateurs du Grand Chelem australien ne prévoient pas de huis clos comme l’US Open. S’il n’est pas possible d’envisager que 800 000 personnes, nombre de spectateurs présents cette année, viennent assister au tournoi en janvier 2021, Craig Tiley a expliqué qu’il était confiant quant à la possibilité de pouvoir accueillir environ 400 000 personnes, soit la moitié de l’audience habituelle. Le port du masque sera obligatoire dans l’enceinte du tournoi.

Malgré la situation actuelle avec la crise liée à la pandémie, le Grand Chelem australien a prévu de maintenir le même prize money qu’en 2020, soit 71 millions de dollars. Si la confiance est grande pour l’organisation du tournoi en janvier 2021, Craig Tiley a ajouté que les organisateurs étudiaient tout de même la possibilité de décaler à une date ultérieure. Les mois de mars-avril et septembre-octobre semblent les plus propices pour accueillir l’Open d’Australie en cas de report.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *