Nadal n’attend pas « un miracle mais une solution » pour son dos blessé

Rafael Nadal (N.2) continue sa route à l’Open d’Australie, et il continue surtout de calculer ses mouvements pour ne pas solliciter son dos douloureux depuis deux semaines. Il tentera un nouveau traitement vendredi.

Rafael Nadal, Australian Open, 2021

Il a fallu l’intervention d’une spectatrice ivre morte, virée manu milirati, pour fendre le visage de Rafael Nadal d’un large sourire, lors de son deuxième tour de l’Open d’Australie contre Michael Mmoh.

Pris à partie par cette « pauvre fille », selon les propos de l’Espagnol en conférence de presse, le numéro 2 mondial reste préoccupé par ce dos qui a altéré sa préparation, l’a empêché de participer à l’ATP Cup et l’oblige à jouer l’Open d’Australie à l’économie, loin de son meilleur niveau et de ses objectifs.

Nadal : « Pas sous contrôle, franchement pas »

« Vendredi sera un jour important, a-t-il indiqué en conférence de presse en espagnol. Nous avons plusieurs options et nous allons tenter une certain nombre de choses. Si ça ne marche pas, je me trouverai dans une situation limite. J’espère un déclic et que mes sensations changent. Pas un miracle, mais une solution. »

Mon problème de dos n’est pas sous contrôle, franchement pas, avait-il indiqué en anglais auparavant. L’évolution n’est pas satisfaisante. Je continue à faire ce que je peux sur le court, je dois modifier mon geste de service et me battre chaque jour pour trouver une solution. Tant que je suis qualifié, l’espoir que cela s’améliore et que je sois compétitif demeure.

Mais si je trouve pas de solution pour éliminer cette douleur, il me sera très difficile d’atteindre mon objectif ici. Ma philosophie a toujours été la même : accepter la situation telle qu’elle est et me battre jusqu’à ce qu’éventuellement, je n’en aie plus les moyens. »

Nadal est suivi par le médecin barcelonais Ángel Ruiz‐Cotorro et a refusé de confirmer qu’il avait sondé le golfeur Tiger Woods pour trouver une solution. La star du golf a eu de nombreux problèmes de dos dans sa carrière.

Rafael Nadal sera opposé au troisième tour au gaucher britannique Cameron Norrie, 25 ans et 69e mondial, auteur d’une grande performance ce jeudi face à son compatriote Dan Evans (N.30) au premier tour puis le qualifié russe Roman Safiullin. Nadal et Norrie ne se sont jamais rencontrés.

Voir ici le tableau de l’Open d’Australie

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *