Medvedev a joué avec le feu, Nadal et la Next-Gen ont assuré : Les résultats du jour 6

Fin du 3e tour de l’Open d’Australie ce samedi dans le tableau masculin. Daniil Medvedev a connu un trou d’air qui aurait pu lui coûter cher face à Filip Krajinovic, qui a poussé le Russe au cinquième set avant de s’incliner. Rafael Nadal, Stefanos Tsitsipas et Andrey Rublev sont passés sans trembler.

Daniil Medvedev, Australian Open, 2021

Suite et fin du 3e tour à l’Open d’Australie ce samedi. Le début d’une période de huis-clos de cinq jours minimum à Melbourne Park en raison du nouveau protocole sanitaire mis en place par l’état de Victoria vendredi. Devant des tribunes vides, Rafael Nadal jouera son troisième match du tournoi et pourra de nouveau tester son dos. Outsiders pour la victoire finale, Daniil Medvedev, Stefanos Tsitsipas et Andrey Rublev ont tous validé leur billet pour les huitièmes de finale. Mais le premier a joué avec le feu.

Les 3 infos à connaître : Nadal sérieux, Medvedev s’est fait une frayeur, la Next-Gen a assuré

Pour son troisième match de la semaine à l’Open d’Australie, Rafael Nadal n’a pas été mis en difficulté par le Britannique Cameron Norrie, 69e mondial (7-5, 6-2, 7-5). Le numéro deux mondial aurait pu s’imposer plus facilement mais il n’a converti que 5 balles de break sur 12. En huitièmes de finale, il sera opposé à Fabio Fognini (N.16).

Daniil Medvedev a bien porté sa série de victoires consécutifs à 17. Mais ce ne fut pas si simple pour le Russe, tête de série N.4 et poussé au cinquième set par Filip Krajinovic (6-3, 6-3, 4-6, 3-6, 6-0). Le Serbe (N.28) a surtout profité d’une incompréhensible baisse de régime de Medvedev, qui a frustré son entraîneur Gilles Cervara, au point que le coach a déserté les tribunes au beau milieu de la quatrième manche. Un ressort psychologique déjà utilisé par le technicien français et qui a de nouveau fonctionné pour piquer l’orgueil de son protégé, dont la réaction n’a laissé aucune chance à Krajinovic dans le cinquième set. Medvedev décroche ainsi la première victoire en cinq manches de sa carrière. Au prochain tour, Medvedev affrontera le surprenant MacKenzie McDonald, 192e mondial.

Stefanos Tsitsipas avait, lui, vécu une alerte au tour précédent, face à Thanasi Kokkinakis. Cette fois, le Grec (N.5) a déroulé contre Mikael Ymer (6-4, 6-1, 6-1). En début de troisième manche, Tsitsipas a certes concédé son service pour la toute première fois du tournoi. Mais il a surtout remporté six breaks de suite sur l’engagement du Suédois pour boucler la rencontre en 1h36. La pente s’élèvera pour Tsitsipas au prochain tour, avec un duel face à Matteo Berrettini.

Tsitsipas Australian Open 2021

A condition que l’Italien (N.9) se remette d’une blessure au flanc gauche apparue dans le troisième set de son match face à Karen Khachanov, remporté en trois manches et trois tie-breaks (7-6, 7-6, 7-6). Plus solide que Khachanov (N.19) sur l’ensemble de la partie, Berrettini ne pouvait plus servir à pleine puissance après avoir ressenti une douleur sous la cote, comme il l’a expliqué après la rencontre, et était mené 5-3 dans le dernier jeu décisif, avant de profiter des fautes directes du Russe pour empocher quatre points de suite.

L’inusable Feliciano Lopez s’est accroché pendant un set, mais Andrey Rublev (N.7) était trop costaud pour le vétéran espagnol, battu en trois manches et 1h33 (7-5, 6-2, 6-3). Lopez a laissé passer sa chance quand il a obtenu deux balles de break à 3-3 sur le service du Russe dans le premier set. Derrière, Rublev a déroulé. Il n’a toujours pas lâché la moindre manche avant d’affronter Casper Ruud en huitième de finale.

Les autres qualifiés : Première pour Ruud, la surprise McDonald

Plus calme qu’au tour précédent face à Salvatore Caruso, Fabio Fognini (N.16) a joué un très bon niveau de tennis pour se défaire d’Alex de Minaur (N.21) qui jouait devant son public (6-4, 6-3, 6-4). L’Italien a frappé 25 coups gagnants pour décrocher sa qualifications pour les huitièmes de finale de l’Open d’Australie. Il y retrouvera Rafael Nadal (N.2).

Casper Ruud (N.24) disputera à 22 ans son premier huitième de finale en Grand Chelem. Le Norvégien a résisté à l’expérimenté Radu Albot, 31 ans et 85e mondial, pour poursuivre sa route (6-1, 5-7, 6-4, 6-4). Il faudra en revanche réaliser un exploit contre Rublev pour aller plus loin dans cet Open d’Australie.

192e mondial, MacKenzie McDonald sera, de loin, le joueur le moins bien classé à disputer les huitièmes de finale. L’Américain a sorti avec autorité Lloyd Harris, 91e au classement ATP (7-6, 6-1, 6-4). Déjà huitième-de-finaliste à Wimbledon en 2018, McDonald (25 ans) jouera Medvedev pour une place en quarts de finale d’un Grand Chelem. Un niveau qu’il n’a jamais atteint en carrière.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *