Retrouvailles entre Nadal et Fognini, le choc Tsitsipás face à Berrettini : le programme du jour 8 de l’Open d’Australie

Ce lundi, place à la deuxième moitié des huitièmes de finale masculins. Dans la partie basse du tableau, deux chocs sont notamment au programme : Fabio Fognini face à Rafael Nadal et Matteo Berrettini contre Stéfanos Tsitsipás.

Nadal_Fognini_Roland_Garros_2013

Après les qualifications de Novak Djokovic, Alexander Zverev, Grigor Dimitrov et la surprise Aslan Karatsev, place à la deuxième moitié des huitièmes de finale masculins de l’Open d’Australie ce lundi. Dans la partie basse du tableau, le choc le plus attendu du jour oppose Rafael Nadal à Fabio Fognini. L’autre affiche principale repose sur le duel de top 10 entre Stéfanos Tsitsipás et Matteo Berrettini. Egalement au programme, les Russes Daniil Medvedev et Andrey Rublev partent nettement favoris. Respectivement face à Mackenzie McDonald et Casper Ruud.

Voir le programme complet de la journée de lundi

Rod Laver Arena : les chocs Fognini – Nadal et Tsitsipás – Berrettini

Il faudra être d’humeur matinale pour ne rien manquer du match entre Fabio Fognini (N. 16) et Rafael Nadal (N. 2). Les deux sont programmés à partir de 5h du matin, heure française, sur la Rod Laver Arena. S’il est mené 12 victoires à 4 dans son face-à-face avec l’Espagnol, l’Italien fait partie des neuf (sur)hommes à avoir battu l’Espagnol au moins une fois sur terre battue et en Grand Chelem. Les huit autres : Roger Federer, Novak Djokovic, Dominic Thiem, Andy Murray, Stan Wawrinka, David Ferrer, Robin Söderling et Fernando González. Fognini est également, avec Federer, le seul joueur à avoir battu Nadal en remontant un retard de deux sets. C’était au premier tour de l’US Open 2015. La même année, à Hambourg, Nadal et Fognini ont eu un petit accrochage. De l’histoire ancienne.

« Oui, on a eu une petite histoire sur le court quelques années en arrière, mais c’est du passé, a rappelé Nadal. J’essaie toujours d’avoir une bonne relation avec tout le monde. La vie est plus heureuse ainsi, non ? Et je n’ai aucun problème avec Fabio. (…) C’est un des joueurs les plus talentueux et dangereux du circuit quand il est en forme. Il peut faire de choses incroyables. »

Pour conclure le programme, en dernier match de la soirée, Matteo Berrettini (N. 9) se mesure à Stéfanos Tsitsipás (N. 5). Il s’agit de leur deuxième affrontement. Le Grec s’était imposé en quatre manches accrochées au premier tour de l’Open d’Australie 2019. L’année où il s’était révélé au plus haut niveau en atteignant les demi-finales du tournoi après un succès face à Roger Federer en huitièmes. 54e mondial au moment de ce duel, Matteo Berrettini avait lui ensuite explosé au point de se qualifier pour le Masters de Londres en fin d’année. Seul hic, l’Italien qui semble avoir avalé une armoire à glace n’est peut-être pas dans une forme optimale. Touché aux abdominaux en toute fin de match lors du tour précédent contre Karen Khachanov (7-6, 7-6, 7-6), le Romain ne pouvait plus servir avec sa puissance habituelle.

« Le kiné m’a dit que c’était musculaire, a-t-il confié au moment de l’interview sur le court. Je le ressentais vraiment au service. Ça m’a encombré l’esprit. Parce que j’étais bien, je menais deux sets et à zéro… Je suis vraiment très content d’avoir réussi à gagner le troisième. »

Margaret court Arena : les Russes au programme, avec McDonald – Medvedev et Rublev – Ruud

Depuis fin 2020, Daniil Medvedev est invincible. Il est sur une série de 17 victoires consécutives, pour trois titres (Bercy, Masters, ATP Cup). Mais, au tour précédent, le Moscovite s’est fait une frayeur. Alors qu’il menait deux manches à rien contre Filip Krajinović, le Moscovite a dû passer par un cinquième acte. Remporté 6-0, toutefois. Programmé à partir de 2h30, heure française, au plus tôt sur la Margaret Court Arena, il affronte Mackenzie McDonald pour la troisième fois sur le circuit principal. Face à l’Américain de 25 ans, qui dispute son deuxième huitième de finale en Grand Chelem, Medvedev n’a pas perdu le moindre set jusqu’à présent. Néanmoins, il reste méfiant.

« C’est un adversaire très piégeux, a-t-il analysé. Il prend la balle tôt. Il a eu peu le même style de tennis que Roger (Federer). Il met la pression en avançant sur la balle, en allant au filet. »

Après ce match, Andrey Rublev (N. 7) et Casper Ruud (N. 24) suivront. Ils se sont hissés à ce stade de la compétition sans trop de problèmes. Rublev n’a lâché aucune manche en route, Ruud deux : une face à Tommy Paul, une autre contre Radu Albot. Le Russe mène deux à zéro dans son face-à-face avec le Norvégien, grâce à des succès sur la terre d’Hambourg en 2019 et 2020. Le natif d’Oslo, fils de Christian Ruud, ancien 39e mondial, dispute son premier huitième de finale en Grand Chelem grâce à son beau parcours dans cet Open d’Australie 2021.

 

 

A lire : Open d’Australie 2021 : Dates, chaîne TV, têtes d’affiche… Tout savoir sur le tournoi
A lire : En images : Les 13 joueurs qui manqueront l’Open d’Australie 2021

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *