6-1, 6-2 : Halep balayée par Swiatek !

Impériale jusqu’alors, Simona Halep a été corrigée par une Iga Swiatek exceptionnelle ce dimanche (6-1, 6-2) en huitièmes de finale du tournoi de Roland-Garros.

Roland-Garros, huitièmes de finale

Swiatek bat Halep 6-1, 6-2

Trevisan bat Bertens 6-4, 6-4

  • L’info principale : La tête de série numéro 1 a subi une déroute face à l’étonnante Iga Swiatek.
  • Vous apprendrez aussi : Résultat surprenant aussi sur le Lenglen, où Martina Trevisan a éliminé Kiki Bertens.
  • Pourquoi vous devriez lire cet article : Vous découvrirez que les deux joueuses qualifiées pour les quarts de finale ont plus d’un point en commun.

On pouvait s’attendre à une démonstration, à une victoire en deux sets secs. Mais assurément pas dans ce sens. Tête de série numéro 1 du tableau féminin et grande favorite du tournoi, Simona Halep a complètement bu la tasse ce dimanche face à une Iga Swiatek en état de grâce (6-1, 6-2). Qualifiée pour les quarts de finale de Roland-Garros pour la première fois de sa carrière à l’issue de cet exploit majuscule, la Polonaise (54e mondiale) s’apprête désormais à affronter soit Martina Trevisan, qui a créé une belle sensation en s’offrant le scalp de Kiki Bertens (6-4, 6-4).

Halep n’a pas vu la lumière du jour

Ce n’était pas la première fois que Simona Halep et Iga Swiatek croisaient le fer en huitièmes de finale du tournoi de Roland-Garros. L’an passé, la Roumaine avait d’ailleurs signé un succès sans appel contre la Polonaise (6-1, 6-0). Cette dernière ne l’avait sans doute pas oublié, et son début de partie tonitruant a laissé comprendre qu’elle était fermement décidée à prendre sa revanche. Agressive au retour et incisive sur ses frappes de balle, la joueuse de 19 ans a pris la numéro 2 mondiale à la gorge. Et la lauréate du Majeur parisien en 2018 a beau être l’une des meilleures du monde sur terre battue, elle a vite été submergée et n’a jamais pu mettre son jeu en place.

Le premier set a été expédié en tout juste 24 minutes. La native de Varsovie allait alors peut-être baisser en intensité, permettant à Halep – devenue coutumière des come-backs et des victoires en trois manches – de sortir la tête de l’eau. Il n’en a rien été. Aérienne, d’une précision redoutable et accompagnée d’une petite dose de réussite, Swiatek a dégoûté la récente vainqueure du tournoi de Rome, qui a déposé les armes après seulement 1h09′ de jeu. Invraisemblable.

Trevisan, l’autre surprise du jour

Cette surprise en a appelé une autre, elle aussi de taille. Sur le court Suzanne-Lenglen, Martina Trevisan (159e) a fait chuter Kiki Bertens (tête de série numéro 5) en deux manches (6-4, 6-4). La Néerlandaise est passée totalement à côté de son match et l’Italienne, issue des qualifications, en a profité pour prolonger son séjour dans la capitale française. C’est donc un quart de finale totalement inattendu qui aura lieu en début de semaine prochaine entre Swiatek et Trevisan. Deux joueuses au palmarès encore vierge sur le circuit principal. Et qui n’avaient jamais atteint ce stade de la compétition en Grand Chelem.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *