Ferro ne réédite pas sa performance de 2020 et sort dès le 2e tour à Roland-Garros

Fiona Ferro a été éliminée au deuxième tour de Roland-Garros jeudi par Jennifer Brady (6-4, 2-6, 7-5). La Française avait atteint les huitièmes de finale en 2020.

Fiona Ferro at Roland-Garros in 2021

Fiona Ferro ne refera pas le coup de 2020. Après avoir atteint les huitièmes de finale de Roland-Garros à l’automne dernier, la Française a quitté le tableau de l’édition 2021 dès le 2e tour. Elle a été battu par Jennifer Brady, tête de série numéro 13 et finaliste du dernier Open d’Australie (6-4, 2-6, 7-5). L’Américaine aura droit à un duel 100% US au prochain tour, contre Cori Gauff (N°24).

Ferro n’est pas passé si loin de s’offrir Brady, qui restait sur une élimination surprise par la jeune Clara Tauson, alors âgée de 17 ans, dès le premier tour de Roland-Garros l’année passée. Après la perte du premier set, Ferro s’est ressaisie pour empocher le deuxième et revenir à hauteur. Elle a notamment résisté pour ne pas concéder le break sur son premier jeu de service de la manche et a profité d’un jeu catastrophique de Brady à 2-2 pour faire la différence. Ferro a même empoché cinq jeux consécutifs et le court Simonne-Mathieu s’est mis à y croire.

Ferro gênée dans sa préparation avant Roland-Garros

Après un nouvel échange de breaks, comme en fin de premier set, au coeur de la troisième manche, le bras de fer est monté en intensité à partir de 3-3. Ferro a joué crânement sa chance, mais Brady a serré le jeu et la native de Libremont a craqué la première. Comme un symbole, c’est sur une faute directe que la Française a perdu la rencontre. Sa 40e du match, pour seulement 25 coups gagnants. Un ratio trop faible pour espérer renverser Brady.

Arrivée à Roland-Garros en manque de repères, après avoir traîné ces dernières semaines une blessure aux abdominaux qui l’avait contrainte à abandonner à Istanbul fin avril, Ferro rêvait tout de même d’une nouvelle épopée. Elle n’y aura pas le droit. Mais son niveau de jeu confirme qu’elle est capable de rivaliser avec le Top 20 mondial et que ça doit devenir un standard pour elle dans les mois à venir.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *