Swiatek rejoint Podoroska pour une demi-finale inédite

C’est un exploit incroyable. Jamais dans l’histoire de Roland-Garros, une joueuse isssue des qualifications n’avait atteint le dernier carré. En évinçant, ce mardi, la tête de série numéro 3, Elina Svitolina, (6-2, 6-4) Nadia Podoroska, 131e joueuse mondiale, va disputer sa première demi-finale en Grand Chelem. ce sera face à la vainqueure du match Swiatek-Trevisan.

Swiatek Roland Garros 2020

Roland-Garros, quarts de finale

Swiatek bat Trevisan 6-3, 6-1

  • L’info principale : A 19 ans, Iga Swiatek s’est qualifiée pour sa première demie en Grand Chelem.
  • Vous apprendrez aussi : La Polonaise va jouer une autre qualifiée pour tenter de rallier la finale.
  • Pourquoi vous devriez lire cet article : Car Swiatek n’a perdu que 20 jeux depuis le début du tournoi.

On ne verra plus le beau sourire de Martina Trevisan. Pour l’Italienne, issue des qualifications, la marche était trop haute. Opposée à la prodige Iga Swiatek, 19 ans, a pris le meilleur départ, menant 3-1, avant de se faire écraser par le rouleau-compresseur polonais (6-3, 6-1) en 1h18 seulement. La 53e mondiale, huitième de finaliste en 2019 ici-même, a fait parler sa puissance pour prendre de vitesse Trevisan, rapidement dépassée.

Sans avoir des stats impressionnantes (20 coups gagnants, 19 fautes directes), la Polonaise a provoqué de nombreuses fautes chez la 159e mondiale. Swiatek, qui n’a concédé que quatre jeux ce mardi, réalise un tournoi parfait jusque là : trois jeux perdus contre Vondrousova (19e), finaliste à Roland-Garros en 2019,  cinq contre Hshieh (63e), cinq contre Bouchard (168e) et trois contre Halep (2e), soit 20 jeux perdus depuis le début de la quinzaine. Aucune joueuse n’a évidemment fait mieux. L’épouvantail polonais peut aborder en pleine confiance le prochain obstacle : la surprenante qualifiée argentine Nadia Podoroska, 131e mondiale.

Podoroska (q) bat Svitolina (3) 6-2, 6-4

  • L’info principale : Nadia Podoroska se qualifie en demi-finale en battant la tête de série numéro 3, Elina Svitolina.
  • Vous apprendrez aussi : L’Argentine devient la première joueuse de l’histoire issue des qualifications à se hisser dans le dernier carré porte d’Auteuil.
  • Pourquoi vous devriez lire cet article : Vous apprendrez que Podoroska n’avait jamais joué face à une joueuse du top 20 et intégrera le top 50 du classement WTA.

Enorme sensation sur le central de Roland-Garros. Pour sa première participation au Grand Chelem français, Nadia Podoroska, 131e mondiale, a réalisé un exploit sans précédent en éliminant Elina Svitolina, tête de série numéro 3, (6-2, 6-4) en quarts de finale après 1h19 de jeu. Grâce à cette performance exceptionnelle, l’Argentine devient la première joueuse issue des qualifications à se hisser dans le dernier carré Porte d’Auteuil.

Après les éliminations de Simona Halep (1) et Karolina Pliskova (2), Elina Svitolina, 5e joueuse mondiale, faisait figure de favorite pour le trophée et face à une adversaire dont c’était le premier match en carrière contre une top 20. Podoroska a cassé tous les compteurs, elle qui n’avait disputé qu’un seul match en Grand Chelem (premier tour US Open 2016) avant son épopée parisienne.

Podoroska a dicté le jeu

Habituée à écumer le circuit Challenger toute l’année, Nadia Podoroska est en train de vivre une aventure phénoménale. Après avoir sorti Wang (20) et Putintseva (23), la joueuse de 23 ans a surclassé l’Ukrainienne. Hormis son premier jeu de service du match, où elle a été breakée, l’Argentine n’a jamais semblé stressée ou à la merci de Svitolina. Complètement perdue lorsqu’il s’agissait de servir, l’Ukrainienne s’est faite breaker huit fois durant le match.

De bout en bout, Podoroska a su être à l’initiative et prendre le jeu à son compte, totalisant 30 coups gagnants contre seulement 8 à son adversaire. Elle est désormais assuré d’intégrer le top 50 au classement WTA.

 

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *