Jauge, port du masque, tests… Les questions que vous vous posez à propos de Roland-Garros

La Fédération française de tennis a actualisé lundi le protocole sanitaire de Roland-Garros, qui aura lieu du 21 septembre au 11 octobre. Une édition forcément particulière en raison de l’épidémie de coronavirus.

Court Philippe-Chatrier Roland-Garros 2020

Roland-Garros aura t-il lieu à huis-clos ?

Non. Le président de la Fédération française de tennis (FFT), Bernard Giudicelli, l’a annoncé le 7 septembre dernier, lors d’une conférence de presse organisée en visioconférence. “On est le premier tournoi qui pourra accueillir du public. Le plus important, c’est qu’on retrouve de la vie dans les tribunes.” A l’US Open, le tournoi se déroule à huis-clos, avec des joueurs placés dans une bulle.

Combien de spectateurs sont attendus à Roland-Garros ?

La Fédération espérait accueillir 20 000 spectateurs pour limiter les pertes financières liées à la pandémie de coronavirus. La jauge avait finalement été fixée à 11 500 spectateurs par jour mais selon les infirmations du journal L’Equipe, le gouvernement aurait décidé de réduire la jauge à 5 000.

Roland-Garros

Sera t-il possible d’assister à des matches sur le Philippe-Chatrier et sur le Suzanne-Lenglen ?

Oui, mais seuls les 5 000 détenteurs de billets sur le court Philippe-Chatrier et six courts annexes – les courts 2, 3, 4, 5, 7, et 9 – pourront accéder au stade.

Le port du masque sera t-il obligatoire ?

Oui, partout, et tout le temps dans l’enceinte du stade pour tout le monde. Lors du premier protocole sanitaire établi début juillet, le masque était obligatoire pour les déplacements, mais seulement recommandé en position statique.  Le protocole présenté mercredi rend le port du masque “impératif pour les déplacements et quand le spectateur est assis”, a indiqué M. Vilotte. Ramasseurs et juges de ligne sont aussi concernés par le port du masque sur le court comme en dehors.

Y’aura t-il un espacement entre les sièges des spectateurs ?

Oui. Sur les courts principaux, il y aura un écart d’un siège sur chaque rang entre chaque groupe d’acheteurs – 4 maximum. Sur les courts annexes, une place sur deux sera condamnée. Il sera possible de s’asseoir aux sièges disponibles.

La FFT va t-elle procéder à des remboursements de billets ?

Oui. Les qualifications se disputant à huis-clos, pour “faciliter le déplacement des joueurs des différents tableaux, qui sont très nombreux à s’entraîner sur le stade lors de cette première semaine”, ces billets seront remboursés. En l’absence de billets vendus pour les courts annexes tout au long du tournoi, la FFT les remboursera. Ce sera également le cas des billets vendus sur le Suzanne-Lenglen et le Simonne-Mathieu et de certains billets sur le Philippe-Chatrier.

Toutes les épreuves du tournoi ont-elles été conservées ?

Quasiment toutes. Les qualifications, pas incluses lors de l’annonce du premier report en mars, auront lieu, mais à huis-clos. Les qualification juniors sont en revanche annulées, tout comme le double mixte et le tournoi des “légendes”.

Une bulle va t-elle être mise en place pour les joueurs et joueuses ?

Non, enfin pas comme à New York pour l’US Open. Joueurs et joueuses devront impérativement loger dans l’un des deux hôtels réservés par l’organisation du tournoi en quasi-exclusivité. “On n’est pas en mesure de réquisitionner un hôtel en entier. Des circuits sans croisement seront instaurés pour réduire au maximum la mixité”, a précisé Jean-François Vilotte. Des services seront décentralisés du stade à l’hôtel pour les joueurs.

Court_Philippe_Chatrier_Roland_Garros_2020

Joueurs et joueuses ne pourront entrer dans l’enceinte du stade que leur jour de match. Lorsqu’ils seront sur le site, ils seront répartis dans deux espaces : un sous le Philippe-Chatrier, un autre sous le Suzanne-Lenglen, avec les mêmes services. Vestiaires, restauration, échauffement, soins…

Il leur sera impossible de s’entraîner à Roland-Garros durant les deux semaines du tableau principal. La direction précise que “les joueurs auront uniquement accès au centre d’entraînement Jean-Bouin”, situé à une centaine de mètres du stade.

Joueurs et joueuses seront-ils testés au Covid-19 ?

Oui, dès leur arrivée sur le site. Ils ne recevront leur accréditation qu’après un contrôle négatif au Covid-19. Ils seront de nouveau testés d’ici à 72 heures plus tard, puis tous les cinq jours, s’ils sont encore en lice dans le tournoi.

Hassan wearing a mask during warm-up at Exo Tennis.

Que passera-t-il s’il y a un cas positif ?

Si un joueur, un membre de l’organisation ou toute personne accréditée est testé positif au coronavirus, l’accréditation sera immédiatement désactivée. La personne concernée ne pourra plus accéder au stade. Une analyse des cas contacts sera également réalisée.

Combien de personnes pourront accompagner un joueur ou une joueuse ?

Deux personnes pourront accompagner un joueur ou une joueuse du tableau final ou des tableaux de tennis fauteuil. Pour les engagés en qualifications, une seule personne supplémentaire sera admise.

Y’aura-t-il des night sessions lors de cette édition 2020 ?

Non. Le report de Roland-Garros durant l’automne repousse la mise en place de night sessions Porte d’Auteuil. Il faudra attendre en 2021.  Douze des 14 courts seront éclairés pour permettre de terminer les rencontres. Et le toit rétractable sera lui utilisé pour la première fois sur le court Philippe-Chatrier

Le protocole présenté est-il définitif ?

Oui, à moins que la situation sanitaire s’aggrave. “On peut être amenés à le changer”, a indiqué Jean-François Vilotte. “Le tournoi n’est pas au-dessus des préoccupations sanitaires.”

Où sera diffusé Roland-Garros ?

Eurosport et France Télévisions sont les deux diffuseurs du Grand Chelem parisien sur leurs chaines et sur leurs plateformes numériques. Eurosport prendra l’antenne à 11 heures, France Télévisions à 15 heures. L’ensemble des rencontres pourront être suivies grâce aux services VOD des deux médias.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *