Djokovic écrase (encore) Berankis et rejoint Musetti pour un huitième de finale alléchant

Novak Djokovic, comme en 2020, a atomisé Ricardas Berankis à Roland-Garros, cette fois au troisième tour samedi (6-1, 6-4, 6-1). Le numéro 1 mondial retrouvera ainsi la pépite italienne Lorenzo Musetti en huitième de finale.

Novak Djokovic at Roland-Garros in 2021

C’était l’un des huitièmes de finale potentiels que les amoureux de tennis avaient ciblé au moment du tirage au sort du tableau masculin de Roland-Garros. Novak Djokovic, numéro 1 mondial, affrontera bien Lorenzo Musetti, la nouvelle pépite italienne qui dispute son premier grand tableau en Grand Chelem. Le Serbe a validé sa qualification en étrillant Ricardas Berankis samedi au troisième tour (6-1, 6-4, 6-1). Il a ainsi rejoint Musetti, vainqueur un peu plus tôt de son compatriote Marco Cecchinato en cinq manches (3-6, 6-4, 6-3, 3-6, 6-3).

Si l’Italien a bataillé plus de trois heures sur le court N°14, Djokovic n’a pas eu à s’employer autant. Il a certes passé neuf minutes de plus et concédé un jeu supplémentaire par rapport à ce qu’il avait infligé à Berankis l’année passée, au deuxième tour de Roland-Garros. Mais il a encore donné une sacrée leçon au Lituanien, 93e joueur mondial.

Novak Djokovic at Roland-Garros in 2021
Novak Djokovic at Roland-Garros in 2021 © AI / REUTERS / PANORAMIC

30 coups gagnants pour 18 fautes directes, seulement 18 points perdus sur ses jeux de service, 11/15 sur ses montées au filet : Djokovic était dans un bon jour. Et s’il avait montré des légers signes de tension lors de son premier tour contre Tennys Sandgren, le Serbe a affiché un visage bien plus serein face à Pablo Cuevas puis Berankis.

Musetti a déjà battu cinq Top 20 en carrière

Musetti devrait lui offrir un autre type d’opposition, avec son jeu hyper créatif et son style en variations, qui se marie à merveille avec la terre battue. Pour son tout premier Grand Chelem, il aura droit à un premier affrontement avec un membre du Big Three. Forcément particulier.

« Je vais juste en profiter, a assuré Musetti en conférence de presse au sujet de son affrontement à venir contre Djokovic. Je vais essayer de savourer un peu la victoire d’aujourd’hui avant de penser à mon prochain match et à essayer de battre Novak. »

Djokovic est prévenu : pas question pour Musetti, qui a déjà battu cinq membres du Top 20 en carrière et a sorti David Goffin (N°13) au premier tour de Roland-Garros, de se présenter en victime expiatoire. Un signe de son culot à seulement 19 ans.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *