Fils se qualifie pour la finale de Roland-Garros juniors après une fin de match à suspense

Arthur Fils s’est qualifié, vendredi, pour la finale de Roland-Garros juniors après sa victoire au bout du suspense (3-6, 6-3, 7-6) contre son compatriote Giovanni Mpetshi Perricard. Il sera opposé pour le titre à Luca Van Assche ou Sean Cuenin.

Arthur Fils at Roland-Garros in 2021

La première demi-finale de Roland-Garros juniors a tenu toutes ses promesses entre deux cogneurs. D’un côté, Arthur Fils (2004) et ses frappes lourdes des deux côtés, avec peu de variations. De l’autre, Giovanni Mpetshi Perricard (2003), 2 mètres, doté d’un énorme service et d’un gros coup droit. Dans ce duel très serré entre ces deux espoirs du tennis français, c’est le plus jeune qui s’est imposé au tie-break du troisième set (3-6, 6-3, 7-6) vendredi, et se qualifie ainsi pour la finale. Il sera opposé à un autre Français : Luca van Assche ou Sean Cuenin.

Le tableau juniors de Roland-Garros

Cette demi-finale a longtemps été à sens unique. Mpetschi Perricard s’appuyait sur ses armes, le service et le coup droit, pour se balader et empocher la première manche avec des statistiques impressionnantes au service : 88 % de points gagnés derrière sa première balle (14/16), 75 % de points glanés derrière sa seconde, aucune balle de break à sauver.

Giovanni Mpetshi Perricard at Roland-Garros in 2021
Giovanni Mpetshi Perricard at Roland-Garros in 2021 © chryslene caillaud

Quand il a fait le break en début de deuxième manche, une qualification pour sa première finale de Grand Chelem se profilait. Mais alors qu’Mpetshi était à deux points de double breaker son adversaire, la machine s’est grippée à 3-1 et Fils s’est réveillé, enchaînant deux breaks et cinq jeux pour recoller à une manche partout.

Mpetschi Perricard, 16 aces

Les deux Français, protégés de Jérome Potier, ont livré une formidable bataille dans la troisième manche. Avec une balle de break sauvée d’entrée de set, Mpetssi a repris sa marche en avant, se procurant même une occasion de subtiliser la mise en jeu adverse à 3-2. En vain, Fils a recollé. Et logiquement, ils ont dû disputer un tie break pour déterminer celui qui irait en finale. Le plus jeune des deux a eu beau perdre son mini-break acquis en début de jeu décisif, il a fini par s’imposer en retournant dans les pieds un service kické de Mpetshi qui n’est pas parvenu à mettre sa volée dans le court.

Si le vainqueur de l’Orange Bowl 2020, qui a passé un tour en qualifs cette année à Roland-Garros, sera en finale, son adversaire a démontré des qualités qui pourraient être des armes dans le futur. Si son revers à une main demeure assez faible, son service – 16 aces – est déjà très performant, et son coup droit fait des ravages.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *