Tsitsipas a été bousculé par Isner mais n’a pas craqué

Stefanos Tsitsipas a perdu son premier set du tournoi ce vendredi mais a su résister aux assauts de John Isner pour décrocher son billet pour les huitièmes de finale (5-7, 6-3, 7-6, 6-1).

Stefanos Tsitsipas, Roland-Garros 2021

Mené un set à zéro face à John Isner, en night session sur un court Philippe-Chatrier vidé de ses spectateurs, Stefanos Tsitsipas était en très mauvaise posture. Mais le Grec n’est plus un joueur inexpérimenté et a montré à quel point il avait grandi en s’imposant finalement en quatre sets pour se qualifier pour les huitièmes de finale de Roland-Garros (5-7, 6-3, 7-6, 6-1), vendredi. Le cinquième joueur mondial n’est pas tombé dans le piège Isner et cette victoire devrait lui donner une grande confiance pour la suite de la compétition. 

Dans la première manche, Stefanos Tsitsipas a eu un mal fou à relancer et à lire le service de John Isner. Le Grec s’est longtemps frustré, le regard tourné vers son clan. Mais John Isner n’a pas fait que bien servir, il a également été très performant à l’échange. L’Américain a remporté 30 points lorsque les échanges ont duré entre 0 et 4 coups, soit dix de plus que son adversaire, mais surtout 8 points lorsque les échanges ont duré entre cinq et huit coups de raquettes contre seulement 4 pour Tsitsipas. 

Stefanos Tsitsipas, Roland-Garros 2021 – Federico Pestellini / Panoramic

Tsitsipas a remporté un tie-break crucial

John Isner a breaké son adversaire à 5-5 pour ensuite conclure avec brio sur son service. Mais malgré la perte de ce premier set, Stefanos Tsitsipas ne s’est pas affolé. Le Grec a d’abord obtenu trois balles de break en début de deuxième manche, bien sauvées par Isner. Puis il a fini par enfin prendre le service du géant américain à 4-3. le break en poche, Tsitsipas a égalisé à un set partout, le poing rageur.

La clé de la rencontre a été le tie-break du troisième acte. Les deux hommes n’ayant eu aucune balle de break à se mettre sous la dent, l’affaire s’est donc logiquement réglée au jeu décisif. Très concentré, le numéro cinq mondial a relevé le défi avec brio en retournant parfaitement les services d’un Isner qui a eu du mal en première balle. Tsitsipas a remporté le tie-break 7 points à 3. 

Enfin en tête au score, le natif d’Athènes s’est rendu la fin de match facile en breakant John Isner pour la deuxième fois de la rencontre pour mener 2-0, puis 6-1 pour conclure. Toujours agressif, Stefanos Tsitsipas a terminé la rencontre avec 39 coups gagnants pour seulement 19 fautes directes. Une victoire référence pour lui face à un adversaire toujours dangereux, notamment à cause de sa force de frappe au service (19 aces). Qualifié pour les huitièmes de finale, un nouveau test attend le 5e mondial : Pablo Carreño Busta. 

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *