Roland-Garros décalé d’une semaine ?

Après les propos de Roxana Maracineanu, la Ministre déléguée aux Sports, ce week-end, un report de quelques jours de l’édition 2021 de Roland-Garros serait bien à l’étude, d’après les informations de RMC Sport.

Philippe Chatrier Roland Garros 2020

Menacé par la pandémie de coronavirus, Roland-Garros pourrait changer de créneau dans le calendrier. Alors que la Ministre déléguée aux Sports émettait des doutes ce week-end, RMC Sport a confirmé ce mardi un possible report du Grand Chelem parisien. Des discussions ont lieu entre la Fédération française de tennis (FFT) et le Ministère. « Nous sommes en discussion avec les organisateurs de Roland-Garros, pour voir s’il faut le changer de date pour que ça tombe vers une reprise possible de toute la pratique sportive et des grands événements. Bien que le sport de haut niveau soit préservé, on essaye, y compris sur la pratique professionnelle du sport, de limiter les chances de cluster, de propagation du virus », expliquait dernièrement Roxana Maracineanu, la ministre chargée des sports, sur les ondes de France Info. Par rapport à cela, « à cette heure, rien n’est encore acté, les réunions sont toujours en cours, et plusieurs scénarii sont sur la table », précise RMC Sport, à propos du 2eme Grand Chelem de la saison.

Roland-Garros simplement décalé de quelques jours ?

Ainsi, le coup d’envoi du tournoi pourrait être décalé de quelques jours, voire d’une semaine, alors que l’édition 2021 doit pour le moment se dérouler du 23 mai au 6 juin pour ce qui est du tableau principal (début des qualifications le 17 mai). L’idée de faire de « Roland-Garros le premier événement sportif international à accueillir du public sur le sol français » séduit, même si ce serait selon une jauge d’ouverture au public limitée. Un report du Grand Chelem parisien aurait probablement des conséquences sur la suite du calendrier 2021. La saison sur gazon doit débuter dans la foulée de Roland-Garros (les tournois de s’Hertogenbosch et Nottingham chez les femmes, et s’Hertogenbosch et Stuttgart chez les hommes sont programmés à partir du 7 juin en l’état). Pour rappel, interrogé sur une possible annulation de Roland-Garros, Gilles Moretton, le nouveau président de la FFT, n’osait pas « imaginer ça », comme il l’a déclaré à l’AFP en fin de semaine dernière.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *