Première alerte Covid-19 dans la bulle de New York

Une personne a été testée positive au Covid-19 avant le début du Masters 1000 de Cincinnati et de l’US Open, qui ont lieu tous les deux à New York. Ce n’est ni un joueur, ni un membre de son entourage.

Flushing Meadows

Un premier cas, et tout s’emballe ? Après 1400 tests effectués dans la bulle de New York, où le Masters 1000 de Cincinnati doit débuter samedi, et l’US Open juste après, un premier cas positif a été détecté, annonce l’USTA, la fédération américaine de tennis.

Il ne s’agit ni d’un joueur, ni d’un membre de son entourage. La personne concernée, dont l’identité n’a pas été révélée, est d’ailleurs asymptomatique. Elle restera en quarantaine pendant 10 jours. L’USTA a précisé que ce cas positif a été enregistré après une deuxième série de tests, deux jours après un premier examen, négatif.

[bloc_twitter src=”https://twitter.com/josemorgado/status/1295737406021423105?s=20″]

Des personnes en contact avec le malade ?

Une enquête est en cours pour identifier toute personne ayant été en contact avec le malade. Si tel était le cas, l’individu serait “placé en quarantaine pendant 14 jours”, selon l’USTA.

Pas de panique pour le moment. Mais alors que la tenue de l’US Open fait polémique, ce premier cas positif pourrait encore jeter le trouble sur le Grand Chelem américain. De nombreux joueurs ont déjà annoncé leur refus de se déplacer dans la bulle de New York. Chez les hommes, Rafael Nadal et Stan Wawrinka ont déjà annoncé leur forfait. Chez les femmes, six membres du top 8 ne se rendront pas à l’US Open. Simona Halep a été la dernière à annoncer, lundi, qu’elle resterait en Europe.

Rafael Nadal - US Open

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *