Medvedev mate Rublev et se hisse dans le dernier carré

Jamais pris de court, Daniil Medvedev a dominé son compatriote Andrey Rublev en trois sets ce mercredi (7-6, 6-3, 7-6) en quarts de l’US Open. Le Russe devra battre Alex De Minaur ou Dominic Thiem pour disputer une deuxième finale de rang à Flushing Meadows.

• US OPEN 2020, quart de finale, simple hommes
• Medvedev bat Rublev, 7-6, 6-3, 7-6

• L’info principale : Daniil Medvedev est en demi-finale de l’US Open pour la deuxième année d’affilée.
• A savoir aussi : Le Russe n’a toujours pas concédé le moindre set depuis le début de la quinzaine.
• Pourquoi lire cet article : Vous assisterez à un dialogue lunaire entre Rublev et l’arbitre de chaise.

Daniil Medvedev est toujours insubmersible. Même s’il a parfois tangué, le Russe a finalement vaincu son compatriote Andrey Rublev en trois sets ce mercredi (7-6, 6-3, 7-6), compostant par la même occasion son billet pour le dernier carré du Grand Chelem new-yorkais. Il y retrouvera soit Alex De Minaur, soit Dominic Thiem.

Rublev a gâché 3 balles de set

« Le match s’est terminé après le premier set. » Cette sentence un brin péremptoire ne vient pas de nulle part, puisqu’elle a correspond à un tweet écrit par le grand Yevgeny Kafelnikov en personne. L’ancien numéro 1 mondial et vainqueur de deux tournois du Grand Chelem (Roland-Garros 1996, Open d’Australie 1999) faisait ici référence au quart de finale de l’US Open ayant mis aux prises Daniil Medvedev et Andrey Rublev ce mercredi soir. Et son constat est globalement partagé, car le véritable tournant de ce match a bel et bien eu lieu au terme de la première manche.

Jusque là, Medvedev se contentait d’être efficace sur ses mises en jeu et ne réussissait pas vraiment à gêner un Rublev plus incisif, plus offensif. Le dernier cité a d’ailleurs paru sur le point d’empocher le premier set au jeu décisif. Menant 6-3, il a eu trois balles de set à sa disposition. Il les a toutes gâchées et son adversaire, trop heureux d’avoir été épargné, en a profité pour le renverser.

« C’était dur » physiquement pour Medvedev

Très agacé, le 14e joueur mondial s’en est pris à l’arbitre de chaise (comme le montre le tweet ci-dessous). Il a surtout perdu le fil d’une rencontre qu’il maîtrisait plutôt bien jusqu’alors, laissant la tête de série numéro 3 dicter son rythme et déployer son jeu. Passé à côté de la deuxième manche, Rublev s’est ressaisi dans la troisième. Mais il a encore buté sur un Medvedev décidément létal dans les moments cruciaux.

« C’était dur, a soufflé le joueur entraîné par Gilles Cervara juste après sa victoire. C’était un vrai soulagement de gagner ce match, car je sentais que je pouvais être en difficulté physiquement en cas de perte du troisième set. »  Soigné par le kiné à deux reprises dans les dernières minutes, le finaliste malheureux de l’édition précédente a en effet donné l’impression d’être entamé. Toujours est-il qu’il n’a pas concédé le moindre set depuis le début de la quinzaine. Ce qui en dit long sur la tâche qui attendra son adversaire en demi-finale, qu’il s’agisse de Dominic Thiem ou d’Alex De Minaur.

Your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *