Murray en mode remontada, la revenante Pironkova : Ce qu’il ne fallait pas manquer

Si aucune surprise notable n’a été recensée, ce n’est pas pour autant qu’il ne s’est rien passé d’intéressant mardi du côté de Flushing Meadows. Andy Murray, par exemple, est sorti vainqueur d’un combat homérique. Voici le compte-rendu de la deuxième journée de l’US Open.

Le combat du jour : Murray est revenu de nulle part

Si des spectateurs avaient pu garnir les travées du court Arthur Ashe, il y a fort à parier que ceux-ci auraient été conquis par le scénario de ce match. Méconnaissable en début de partie et mené deux manches à rien par un Yoshihito Nishioka convaincant, Andy Murray a peut-être cru que son séjour new-yorkais allait se terminer prématurément. Il est même passé tout près de l’élimination au 4e set, lors duquel il lui a fallu effacer une balle de match. Mais l’Ecossais s’est relevé et a fini par avoir le dernier mot, après 4h37 de jeu (4-6, 4-6, 7-6, 7-6, 6-4).

L’homme du jour : Medvedev n’est pas là pour rigoler

Vaincu par Rafael Nadal au terme d’une finale d’anthologie l’an dernier, Daniil Medvedev escompte bien soulever le trophée le 13 septembre prochain. Pour ce faire, le Moscovite doit d’abord essayer de dépenser le moins d’énergie possible au cours des premiers tours, et c’est ce qu’il a réussi à faire contre Federico Delbonis ce mardi. Le joueur russe n’a laissé aucune solution à son adversaire et a pu plier l’affaire en 1h47 (6-1, 6-2, 6-4).

La femme du jour : Pironkova marque son retour sur le circuit

À l’instar de Kim Clijsters, le circuit féminin a vu revenir Tsvetana Pironkova en 2020. Demi-finaliste de Wimbledon en 2010, elle avait mis un terme à sa carrière en 2017, après 15 ans sur le circuit professionnel. Ce mardi, elle faisait son grand retour et elle s’est imposée, plutôt facilement, face à la Russe Samsonova, 120e joueuse mondiale, 6-2 6-3. Ce sera plus corsé au second tour pour la Bulgare qui croisera le fer avec l’Espagnole Muguruza, tête de série numéro 10.

L’outsider du jour : Bautista Agut ne faiblit pas

Roberto Bautista Agut est apparu très en forme la semaine dernière, atteignant les demi-finales du Masters 1000 de Cincinnati et manquant de peu d’éliminer Novak Djokovic. La tête de série numéro 8 sera à surveiller de très près à l’occasion de cet US Open, et ce d’autant plus qu’il n’a visiblement pas perdu le rythme. Opposé à un Tennys Sandgren jouissant pourtant d’une réputation de poil à gratter sur dur, l’Espagnol ne s’est pas fait surprendre et a assuré (6-4, 6-4, 7-6).

 

La décla du jour : L’hommage de Muguruza à Suarez Navarro

Ce mardi, Carla Suarez Navarro a révélé qu’elle était atteinte d’un cancer. Juste après sa victoire contre Nao Hibino (6-4, 6-4), Garbiñe Muguruza a rendu hommage à sa compatriote, dont elle a longtemps été partenaire en double :

« C’est une femme si gentille, si douce, si humble… Quand ces choses arrivent à de si bonnes personnes, je me sens tellement triste. (…) Je veux bien sûr lui dédier cette victoire, car je veux qu’elle sente que nous sommes derrière, que je suis derrière elle. Quand ça ira mieux, j’irai la voir. »

 

Le point du jour : Le no-look shot de Daniil Medvedev

Opposé à Federico Delbonis au premier tour, Daniil Medvedev a gagné mais aussi régalé. Peu après l’heure de jeu, le Russe s’est rué au filet pour tirer un passing…en no-look. Sans regarder, le finaliste de la dernière édition de l’US Open, a réalisé le coup de la soirée. Au prochain tour, il affrontera l’Australien Christopher O’Connell, tombeur de Laslo Djere au premier tour.

L’image du jour : Le retour de Kim Clijsters à l’US Open

Trois fois vainqueur de l’US Open en 2005, 2009 et 2010, Kim Clijsters faisait son grand retour à Flushing Meadows, elle qui était à la retraite depuis 2012. C’est sans aucun doute l’image à retenir de ce mardi. Même si elle s’est inclinée en trois manches, 3-6 7-5 6-1, face à la Russe Alexandrova, revoir la Belge dans ce genre de compétitions fait toujours plaisir à voir. Rendez-vous à Roland-Garros dans quelques semaines ? Elle y avait atteint la finale en 2001 et 2003.

Le moment « huis clos » du jour : Chiens autorisés !

Aucun billet n’a été vendu au public pour cet US Open 2020, intégralement disputé à huis-clos. Mais les canidés, eux, peuvent apparemment prendre place en tribunes. Juste après avoir battu Kristie Ahn (7-5, 6-3), Serena Williams s’est installée dans les gradins en compagnie de son chien pour suivre le match de sa sœur Venus. Un soutien hélas insuffisant pour l’aînée de la fratrie Williams, éliminée au premier tour du Majeur américain pour la première fois de sa carrière suite à sa défaite contre Karolina Muchova (6-3, 7-5).

Le “Frenchie” du jour : Gasquet a pris son temps

Cela avait tout du match piège, mais Richard Gasquet s’en est finalement sorti sans encombre. Opposé au géant croate Ivo Karlovic, le Biterrois a fait la différence au jeu décisif lors de chacune des deux premières manches, avant de conclure de manière bien plus sereine dans le troisième set (7-6, 7-6, 6-1). Corentin Moutet, Ugo Humbert et Grégoire Barrère seront eux aussi au rendez-vous du 2e tour, tout comme Alizé Cornet dans le tableau féminin.

 

Le jour d’après : Les trois affiches à ne pas manquer mercredi

  • Novak Djokovic – Kyle Edmund : 2e tour, 19h30.
  • Naomi Osaka – Camila Giorgi : 2e tour, 1h.

  • Karolina Pliskova – Caroline Garcia : 2e tour, 20h30.
Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *