Pas de boycott collectif du Top 20 à l’US Open

A l’issue d’une réunion téléphonique, ce vendredi, entre les meilleurs joueurs du monde, le conseil des joueurs a pris le parti de ne pas déclarer collectivement forfait à l’US Open. Une décision qui survient au lendemain d’un ultimatum posé par le Top 20.

US Open

Voilà une décision qui devrait grandement soulager les organisateurs de l’US Open. Au terme d’une réunion téléphonique de plus de deux heures, les joueurs du Top 20 (via le conseil des joueurs) se sont accordés, ce vendredi, sur le fait de ne pas boycotter collectivement l’édition 2020 du Grand Chelem new-yorkais.

Menace désamorcée

La veille, la catastrophe semblait pourtant toute proche. A l’initiative de Novak Djokovic, les 20 meilleurs joueurs de la planète avaient menacé l’ATP et l’USTA de ne pas participer au Majeur américain s’ils n’obtenaient pas la garantie de pouvoir retourner en Europe pour les tournois sur terre battue sans passer par la case quarantaine.

Finalement, la menace n’aura plané qu’une petite journée avant que les joueurs ne se rétractent. Une excellente nouvelle pour les patrons de Flushing Meadows, même si, à l’image d’Elina Svitolina (5e WTA) et Kiki Bertens (7e), la liste de forfaits ne cesse de s’allonger.

A lire aussi : Murray et Clijsters invités pour l’US Open 2020

A lire aussi : Au tour de Bertens de rater l’US Open

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *