Le court Louis-Armstrong sous l’eau malgré le toit : Des pluies torrentielles ont perturbé la soirée new-yorkaise

Des pluies diluviennes se sont abattues sur New York ce mercredi, conduisant à des scènes incroyables à Flushing Meadows lors de la troisième journée de l’US Open.

US Open under rain

Les organisateurs de Grand Chelem ont beau anticiper chaque scénario, les éléments naturels ont le pouvoir de faire voler en éclats leurs prévisions. L’US Open s’est ainsi retrouvé à devoir gérer les pluies diluviennes qui se sont abattues sur New York ce mercredi, et qui ont sérieusement perturbé la fin de la troisième journée.

Tous les matchs en cours sur les courts extérieurs, qui ne concernaient que les tableaux de double, ont été interrompus et/ou reportés à jeudi. Mais le programme sur les deux courts principaux, dotés chacun d’un toit, devaient a priori se dérouler comme prévu. Sauf que si le Arthur-Ashe a résisté à la tempête, ce n’est pas le cas du Louis-Armstrong.

Kerber – Kalinina, seul match de simple reporté à jeudi

Au moment où Diego Schwartzman et Kevin Anderson se sont présentés pour leur échauffement, de l’eau en quantité abondante est entrée par les coursives et s’est abattue sur le court. Rapidement les spectateurs ont été évacués et le match a été déplacé sur le court Arthur-Ashe, où se sont donc disputés trois matchs, au lieu des deux habituellement au programme. En revanche, Angelique Kerber et Anhelina Kalinina, qui étaient programmés en deuxième rotation de la night-session sur le Louis-Armstrong, ont vu leur affrontement reporter à jeudi. C’est le seul match de simple qui n’a pas pu se disputer ce mercredi à Flushing Meadows.

La situation a évidemment contraint toutes les personnes présentes sur le site à s’adapter. Patrick Mouratoglou a ainsi indiqué avoir été bloqué dans le salon des joueurs jusqu’à 2 heures du matin.

A la sortie de sa victoire sur Adrian Mannarino en night-session sur le court Arthur-Ashe, Stefanos Tsitsipas a avoué que le bruit constant engendré par la pluie l’avait interloqué : “Au début je pensais que c’était le public, juste des gens qui parlaient. Maintenant que vous me le dites, je réalise que ce n’était pas le public, c’était la pluie. Il y avait beaucoup de bruit.” Le Grec avait alors expliqué avoir un lit à disposition sur site, au cas où il devait y passer la nuit.

Des trombes d’eau sortaient d’ailleurs aussi du court Arthur-Ashe, qui est toutefois resté imperméable pour les spectateurs et les joueurs.

L’US Open a annoncé que les matchs ne débuteraient avant midi ce jeudi, sur tous les courts. Probablement une conséquence des intempéries de mercredi, histoire de se donner le temps de remettre l’USTA Billie Jean King Tennis Center d’équerre pour la suite du tournoi.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *