Rafael Nadal déclare forfait pour l’US Open

Ce mardi, via ses réseaux sociaux, Rafael Nadal a annoncé qu’il ne se rendra pas à l’US Open. L’Espagnol a justifié cette décision par la situation sanitaire actuelle aux Etats-Unis, ainsi que par le calendrier de l’ATP, encore marqué ce jour par l’annulation du tournoi de Madrid.

Rafael Nadal - US Open

C’est un forfait de poids. En effet, ce mardi soir, via ses réseaux sociaux, Rafael Nadal a annoncé qu’il ne se rendra pas à l’US Open. Une édition 2020 pas totalement confirmée, mais qui doit se tenir du 31 août au 14 septembre prochains. Pour justifier cette décision, l’Espagnol met en avant la situation sanitaire actuelle aux Etats-Unis. En effet, le pays est le plus touché au monde par la pandémie de coronavirus, qui continue d’ailleurs encore aujourd’hui de sévir à travers le reste de la planète. De plus, ce qui a également convaincu le Majorquin de renoncer au Grand Chelem américain, c’est le calendrier imposé par l’ATP après les multiples annulations et autres reports de cette année 2020, consécutifs au Covid-19. Ces deux éléments combinés l’ont donc amené à prendre cette décision, “après mûre réflexion”.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Tras pensarlo mucho he decidido no participar en el US Open de este año. La situación sanitaria sigue muy complicada en todo el mundo con casos de COVID-19 y rebrotes que parecen fuera de control. Sabemos que el calendario de este año tras 4 meses sin jugar es una barbaridad, si bien entiendo y agradezco los esfuerzos que todas las partes están poniendo para que se jueguen torneos. Acabamos de tener la noticia de que el torneo de Madrid también ha sido anulado. A dia de hoy la situación es complicada para hacer torneos y todo mi respeto a la USTA, organizadores del US Open y a la ATP por los esfuerzos que están haciendo para que se juegue el torneo para los millones de fans que lo verán por TV o en las plataformas digitales. Esta es una decisión que no querría tomar pero en este caso sigo mi corazón para decidir que por ahora prefiero no viajar. After many thoughts I have decided not to play this year’s US Open. The situation is very complicated worldwide, the COVID-19 cases are increasing, it looks like we still don’t have control of it. We know that the reduced tennis calendar is barbaric this year after 4 months stopped with no play, I understand and thank for the efforts they are putting in to make it happen. We have just seen the announcement of Madrid not being played this year. All my respects to the USTA, the US Open organisers and the ATP for trying to put the event together for the players and the fans around the world through TV. This is a decision I never wanted to take but I have decided to follow my heart this time and for the time being I rather not travel.

Une publication partagée par Rafa Nadal (@rafaelnadal) le 4 Août 2020 à 11 :12 PDT

Le couple Monfils-Svitoina n’en sera pas

Nadal n’est pas le seul joueur emblématique à manquer à l’appel. Outre Roger Federer, forfait jusqu’à la fin de la saison 2020 en raison d’une nouvelle opération au genou droit subie en juin, Gaël Monfils est un autre membre du Top 10 à ne pas figurer sur l’Entry List de l’US Open. Le mystère le plus complet entoure l’absence du Français, 9e mondial. Le fait que sa compagne et numéro 5 mondiale Elina Svitolina ait annoncé depuis plusieurs semaines déjà qu’étant donné le contexte sanitaire, elle ne s’alignerait pas à New York comme à Cincinnati, n’est probablement pas étranger à son forfait. Le Parisien, quart de finaliste la saison dernière, ne s’est pas encore expliqué officiellement.

Elina Svitolina and Gaël Monfils, 2019 US Open

Pas de risques pour Tsonga

Wawrinka a aussi différé son retour en compétition. En attendant, le Suisse et Monfils ont tout le temps de s’exercer au padel. Peut-être que « La Monf’ » invitera prochainement Jo-Wilfried Tsonga, qui a lui aussi pris ses quartiers en Suisse, à tester la spécialité, si ce n’est pas déjà fait. Au même titre que son compatriote, le Manceau, dont la maladie rend très compliqué les voyages en avion, a vraisemblablement estimé qu’étant donné le contexte sanitaire, les risques étaient trop importants pour accepter de prendre part à la tournée américaine. Tsonga, No 49 à l’ATP, aura tout le loisir de préparer Rome, toujours maintenu à ce jour, et Roland-Garros. Peut-être même qu’il croisera la route de Fabio Fognini, autre joueur de marque à ne pas figurer sur la liste des participants pour cet US Open chaque jour un peu plus menacé par la recrudescence du coronavirus aux Etats-Unis.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *