Exclusif – Raonic : “Je suis nerveux, j’ai peur d’être un faux positif”

Après que le Français Benoît Paire ait été retiré du tableau principal de l’US Open après avoir été testé positif à la Covid-19, le Canadien Milos Raonic a accepté de répondre aux questions de Tennis Majors, et s’est dit très nerveux par rapport à la situation actuelle.

Milos Raonic, Australian Open 2020

Milos Raonic fait figure d’outsider pour l’US Open, qui commence ce lundi à New York, après sa finale lors du tournoi de Cincinnati la semaine dernière. Mais dans une interview exclusive accordée à Tennis Majors, le Canadien de 29 ans a avoué qu’il n’avait pas que le tennis en tête en ce moment. Ce qui est arrivé à Benoît Paire, qui a été retiré du Grand Chelem américain après avoir été testé positif à la Covid-19, a rendu nerveux certains joueurs.

“Comment a-t-il été contaminé dans la bulle ?”

Raonic a reconnait qu’il y avait beaucoup de questions en suspens après l’annonce du test positif de Benoit Paire.

“Je pense que c’est dur”, a expliqué Raonic. “Il y a tellement de facteurs. Benoît a été testé plusieurs fois négatif depuis qu’il est arrivé ici. Alors en sachant ça, on peut se demander comment il a fait pour l’attraper dans la bulle ? Et regardez ce qui s’est passé avec Guido (Pella) et Hugo (Dellien). Ils étaient en isolement, mais maintenant les gens qui ont été en contact avec Benoît, visiblement 11 joueurs, ils peuvent quand même participer à l’US Open, en respectant un protocole très spécifique“.

Pella et Dellien ont été contraints de déclarer forfait pour le Masters 1000 de Cincinnati après que leur préparateur physique ait été testé positif à la Covid-19. Une décision qui a provoqué la colère de nombreux joueurs, qui pensaient ne devoir déclarer forfait que s’ils étaient eux-mêmes positifs.

Milos Raonic, Cincinnati 2020

Les joueurs ont besoin de cohérence

Mais avec les 11 joueurs, dont Kristina Mladenovic, qui a joué et gagné son match lundi, autorisés à rester dans le tournoi, Raonic a déclaré que les joueurs ne connaissent tout simplement pas la vraie règlementation.

“Je pense que ce qui est le plus gênant, c’est le va-et-vient des joueurs, a-t-il déclaré. Je pense que nous voulions tous une règle claire et établie, que Guido et Hugo n’ont pas eu l’impression d’avoir la première fois. Je comprends que c’est un moment compliqué, ce virus a également changé la perspective de tout le monde. Mais on aimerait quand même, et je ne sais même pas si c’est possible, un peu plus de cohérence et un peu plus de conscience de ce que nous devons faire quand quelque chose de ce type se passe.”

Un risque d’être faux positif

D’autant que l’incertitude pèse aussi sur la fiabilité des tests auxquels sont soumis les joueurs actuellement dans la bulle à New York.

“Vous avez également vu ce qui s’est passé, 77 joueurs de NFL ont été faux positifs parce qu’ils sont tous allés dans un laboratoire du New Jersey”, a déclaré Milos Raonic à Tennis Majors. “Nous ne sommes pas très loin du New Jersey, je ne sais pas où vont nos tests. Le plus frustrant, c’est que même moi, qui suis très prudent, je suis toujours nerveux avant le test parce que je pourrais être faux positif. En faisant très attention, nous pouvons aussi être en quelque sorte pénalisé, pour des erreurs qui ne sont pas les nôtres”.

Milos Raonic entrera en lice à l’US Open ce mardi face au 120e joueur mondial, Leonardo Mayer.

Traduction : Jérémy Baudu

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *