USTA : US Open, président, signification, tout savoir sur la Fédération américaine

L’United States Tennis Association est l’institution qui gère l’ensemble du tennis aux Etats-Unis. Voici les informations utiles pour mieux connaître l’USTA.

USTA - Flushing

Que signifie USTA ?

USTA signifie United States Tennis Association, soit la Fédération des Etats-Unis de tennis, en français.

Où est-elle située ?

Les bureaux principaux de l’USTA sont situés à New York. 17 autres bureaux sont répartis dans différents états américains.

L’adresse exacte du bureau principal :

70 West Red Oak Lane

White Plains, New York 10604.

Quel est son rôle ?

Son rôle est de promouvoir et développer la croissance du tennis au Etats-Unis, du niveau amateur jusqu’au niveau professionnel. L’association a été créée pour uniformiser les règles et les règlements. Elle organise des tournois de tennis aux Etats-Unis, amateurs et professionnels. Le principal étant un tournoi du Grand Chelem, l’US Open.

US Open - USTA

Depuis quand existe-t-elle ?

L’United States Tennis Association a été créée en 1881, elle s’appelait alors US National Lawn Tennis Association (USNLTA). Elle est devenue USLTA en 1920, abandonnant le « National », puis USTA en 1975, abandonnant le « Lawn ».

Par qui l’USTA est-elle dirigée ?

Elle est dirigée par son président, Patrick Galbraith (au centre sur la photo), depuis novembre 2018. C’est un ancien joueur de tennis américain, numéro un mondial en double en 1993. Il est le 54e président de l’United States Tennis Association. Il a succédé à Katrina Adams, première femme afro-américaine à avoir été élu présidente de l’USTA, en 2015. 

Patrick Galbraith - Président de l'USTA

Quel est l’organigramme de l’USTA ?

L’USTA est organisée de cette façon :

Président : Patrick J. Galbraith

Premier Vice Président : Michael J. McNulty III

Vice Président : Dr. Brian Hainline

Vice Président : Laura F. Canfield

Trésorier : Tommy S. Ho

Directeurs généraux : Jeffrey M. Baill; Violet Clark, Charles Gill, Eleni Rossides, Brian Vahaly et Kurt Zumwalt.

Comment l’USTA agit-elle dans la crise du Covid-19 ?

Dans un communiqué publié le 17 mars 2020, l’USTA a réagit au report de Roland-Garros, qui a décider de décaler le tournoi pour qu’il ait finalement lieu du 20 septembre au 4 octobre, soit une semaine après l’US Open. 

« À l’heure où le monde doit se rassembler, nous estimons qu’une telle décision ne devrait pas être prise de façon unilatérale », a ainsi écrit dans un communiqué l’USTA. Et d’ajouter : « Ainsi, l’USTA n’aurait reporté qu’en consultation avec les autres tournois du Grand Chelem, la WTA et l’ATP, l’ITF et nos partenaires, incluant la Laver Cup. »

L’USTA a publié un nouveau communiqué le 1er avril 2020, après l’annonce de l’annulation de Wimbledon, déclarant que pour le moment l’US Open était maintenu aux dates prévues (24 août – 13 septembre) mais que l’USTA surveillait de près l’évolution de la pandémie de coronavirus et n’excluait pas de reporter le tournoi si besoin.

L’état de New York étant touché de plein fouet par la pandémie, l’USTA a mis à disposition le centre national de tennis Billie Jean King de l’US Open pour que celui-ci puisse être aménagé en hôpital provisoire avec 350 lits pour accueillir au plus tôt les malades du Covid-19.

L’USTA a également publié un communiqué le 3 avril 2020, en déconseillant fortement aux pratiquants du tennis aux Etats-Unis d’arrêter de jouer.

« Bien qu’il n’y ait aucune étude spécifique sur les liens entre le tennis et le COVID-19, nos conseillers médicaux pensent qu’il est possible que le virus se transmette en tenant et en échangeant des balles, par l’intermédiaire des poignées de porte, des bancs, des poteaux de filet ou même des surfaces des courts. »

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *