Ce dernier carré, l’UTS doit prier pour qu’il ne bouge pas

Avec Stefanos Tsitsipas, suivi de Matteo Berrettini, Richard Gasquet, et le numéro 3 mondial Dominic Thiem, l’Ultimate Tennis Showdown tient son Final 4 de rêve. Il reste encore deux semaines de compétition pour déterminer le classement.

Gasquet, Thiem, Tsitsipas, Berrettini... un carré final de rêve.

Jusqu’ici, tout va bien. Le classement de l’Ultimate Tennis Showdown, qui déterminera le Final Four de la compétition, propose en l’état un dernier carré de rêve. Trois membres du top 10 mondial sont ainsi virtuellement qualifiés pour les demi-finales : Dominic Thiem (No 3), Stefanos Tsitsipas (No 6), et Matteo Berrettini (No 8). “The Greek God” a retrouvé sa place de leader dimanche soir en écrasant Alexei Popyrin (3-1). La veille, il était revenu de loin pour s’imposer contre Feliciano Lopez à la mort subite (3-2).

[bloc_twitter src=”https://twitter.com/UTShowdown/status/1276964090162876416?s=20″]

Le Final Four provisoire est complété par le flamboyant Richard Gasquet, intercalé à la troisième place du classement général. Le Français régale depuis trois semaines. The Virtuoso a parfaitement apprivoisé les règles du tournoi, jusqu’à faire tomber le numéro 3 mondial Thiem, pour l’entrée en lice de l’Autrichien dans la compétition (3-1). Gasquet s’est montré plus solide et régulier que le quatrième membre du Top 10 mondial présent à la Mouratoglou Tennis Academy pour l’UTS, à savoir David Goffin. Le Belge stagne à la sixième place du classement. Il a été défait à trois reprises en six matches et n’affiche clairement pas la même maîtrise du format que le Biterrois.

Surtout, les quatre premiers de la saison régulière ont tout pour légitimer la première édition de l’UTS, à deux semaines de la fin de la compétition. Rien de mieux que trois membres du Top 10 mondial, accompagnés d’un Virtuose capable de jouer les troubles-fêtes, pour susciter l’intérêt du public. D’autant qu’une deuxième édition de l’UTS est déjà dans les cartons.

Thiem et Berrettini engagés au Thiem’s 7 début juillet

Le dernier carré tel qu’il est dessiné actuellement a tout pour offrir du grand spectacle. Tsitsipas, pur produit de la Mouratoglou Tennis Academy, où il s’entraîne depuis cinq ans, est le premier joueur à avoir obtenu cinq victoires dans le tournoi. Aucun autre concurrent n’a remporté plus de quarts-temps que lui (16). Le Grec a même inscrit 35 points de plus que Berrettini, deuxième au classement. Mais Tsitsipas doit encore prouver qu’il mérite bien son statut de favori en validant son état de forme contre des concurrents directs. Le numéro 6 mondial n’a affronté à l’UTS qu’un seul membre du Top 10, Thiem, contre lequel il s’est incliné (3-1), et ne s’est défait de Gasquet qu’à la mort subite (3-2). Il devra en imposer davantage face à Berrettini et Goffin, les deux autres Top 10 au menu, pour envoyer un message clair aux autres prétendants à la victoire finale.

De son côté, Berrettini est en embuscade, et jouera la gagne jusqu’au bout. Depuis le début de la compétition, The Hammer sidère par ses coups droits et ses services puissants. Dès le premier week-end, il avait asphyxié Goffin de cette manière (3-1). Samedi dernier, il s’est payé Gasquet (4-0), impuissant face à la machine italienne. Le numéro 8 mondial avait alors pris la première place du classement, avant que Tsitsipas ne la lui reprenne le lendemain. “Je suis étranglé !” avait soufflé Gasquet, assimilant les tirs de Berrettini à des “bombes“.

Les coups droits de Thiem y ressemblent eux aussi et l’Autrichien a impressionné dans cet UTS. Après un premier match pour se faire au format, soldé par une défaite contre Gasquet, il a enchaîné trois succès sur des Tops 10 : Tsitsipas (3-1), Goffin (3-1) et Berrettini (3-1). Le tout en ayant joué quasi exclusivement sur terre battue depuis la reprise post-confinement. Mais le doute reste permis sur sa capacité à conserver sa place en haut du classement jusqu’à la fin de la phase régulière. Domi est d’ores et déjà engagé pour le Thiem’s 7, un tournoi organisé par l’entourage du numéro 3 mondial, du 7 au 11 juillet, à Kitzbühel.

Dominic Thiem est impressionant à l'UTS.

Thiem sera ainsi absent le samedi 11 juillet, jour de la dernière journée du tour principal de l’UTS1. Il avait déjà manqué les deux premières rencontres de la compétition, le week-end du 13 juin, à cause de sa participation à la première étape de l’Adria Tour, en Serbie. Avec trois matches en moins, les chances de Thiem d’intégrer le Final 4 s’amenuisent mécaniquement.

Berrettini est aussi engagé pour le Thiem’s 7 et manquera son dernier match de la première phase. Mais avec déjà quatre victoires en six matches depuis le début du tournoi et encore deux rencontres à disputer, les chances de voir l’Italien dans les quatre premiers resteraient intactes. Ce sur quoi l’UTS doit compter. Pour que le Final Four propose un dernier carré digne d’un tournoi de haut niveau sur le circuit ATP. Il n’y aurait rien de mieux pour légitimer immédiatement ce nouveau venu sur la planète tennis.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *