Dominic Thiem se régale et terrasse David Goffin

Dominic Thiem, le numéro 3 mondial, a étalé toute sa classe pour faire tomber le numéro 10 mondial, David Goffin (3-1). L’Autrichien monte en puissance pour son deuxième week-end à l’UTS. Après avoir battu Stefanos Tsitsipas dimanche dernier, Domi enchaîne une deuxième victoire.

Dominic Thiem, UTS 2020

Dominic Thiem s’habitue au goût de la victoire, et au format de l’Ultimate Tennis Showdown. Après avoir battu Stefanos Tsitsipas dimanche dernier, dans un choc au sommet (3-1), l’Autrichien s’est défait de David Goffin, le numéro 10 mondial, en remportant les trois premiers quarts-temps (15-10, 16-10, 13-10, 14-16). Son deuxième week-end à l’UTS débute parfaitement. Mais un autre duel au sommet l’attend dimanche, face au leader Matteo Berrettini.

Pour son deuxième week-end dans le sud de la France, Thiem a montré qu’il s’était désormais habitué au format atypique de l’UTS. Il l’a fait savoir dès le premier quart-temps contre Goffin. Rapidement devant au score, l’Autrichien a enchaîné les coups droits gagnants pour assommer le Belge. Dans des matchs courts qui récompensent les attaquants, Domi s’est montré plus enclin à monter au filet pour aller chercher des points à la volée. Goffin a laisser échapper la manche sans trop se rebeller (15-10).

Son père et entraîneur, Wolfgang Thiem, répétait d’ailleurs à son fils de « monter à la volée » à chaque temps-mort qu’il prenait.

La bataille a surtout eu lieu dans le deuxième quart-temps. Par deux fois, Thiem et Goffin, qui portait parfaitement son surnom « The Wall », se sont livrés à des échanges (très) longs. Les deux joueurs se renvoyaient des balles lourdes. A chaque fois, le Belge a craqué sous la puissance des frappes du numéro 3 mondial (7-5). Au point que Wolfgang Thiem ait dû prendre un temps-mort pour permettre à son fils de souffler.

[bloc_twitter src=”https://twitter.com/UTShowdown/status/1276979000364224513?s=20″]

Thiem a ensuite creusé l’écart en concrétisant sa carte UTS « coup gagnant vaut trois points », sur un ace. Avant que les deux joueurs se livrent à un nouveau long échange. Mais Goffin envoyait une nouvelle fois une balle dans le filet (14-7).

  • « Je me sens parfaitement bien, surtout à la fin du quart-temps quand on a allongé les échanges, soufflait aux commentateurs Dominic Thiem. Je menais et le temps jouait en ma faveur ! » .
  • « C’est une tactique méchante ! », lui répliquaient les commentateurs.
  • « C’était méchant, mais c’est de bonne guerre ! », riait l’Autrichien.

Thiem : « Je dois être le joueur le plus négatif »

Le Belge s’est battu jusqu’au bout ne pas laisser filer le troisième quart-temps. Plusieurs fois, Goffin est passé devant Thiem, notamment grâce à deux points après des frappes qui trouvaient des angles près du filet, hors d’atteinte pour l’Autrichien (9-7). Mais Domi, en transformant une carte UTS « coup gagnant vaut trois points », prenait le large (11-7), remportait la manche, et le match.

Lors des interviews entre les quarts-temps, Thiem était questionné sur les cinq tests de dépistages au Covid-19 qu’il a passés. Le joueur, présent à l’Adria Tour organisé par Novak Djokovic et où s’est révélé un « mini-cluster », a toujours été dépisté négatif. « Je pense que je suis le joueur le plus négatif du circuit », souriait-il.

Et même après avoir perdu le quatrième quart-temps du match contre Goffin, l’Autrichien n’a pas perdu son sourire. Il renouait avec la victoire contre Goffin, après avoir perdu ses quatre matchs sur dur contre lui. Dimanche, un autre duel l’attend, contre Matteo Berrettini, le numéro 8 mondial. Après la rencontre Thiem pronostiquait un « gros match, comme ça l’a toujours été » entre eux.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *