Pavlyuchenkova rejoint Cornet en finale

Anastasia Pavlyuchenkova a disposé d’Ons Jabeur ce samedi soir (16-14, 15-10, 16-10) en demi-finale de l’UTS féminin. La 30e joueuse mondiale affrontera dimanche Alizé Cornet, tombeuse de Brenda Fruhvirtova un peu plus tôt.

Anastasia Pavlyuchenkova - UTS

L’ultime duel de ce « Super Saturday » a tourné à l’avantage d’Anastasia Pavlyuchenkova. Bien en jambes et souvent à l’initiative dans l’échange, la Moscovite a vaincu Ons Jabeur en trois quart-temps (16-14, 15-10, 16-10) et s’est offert le droit de disputer la finale du premier UTS  féminin de l’histoire. Ce sera dimanche, face à Alizé Cornet.

La chaleur n’a pas dérangé « The Thunder »

Le soleil avait certes disparu, mais la chaleur était toujours bien présente sur le court de la Mouratoglou Academy. Et Ons Jabeur comme Anastasia Pavlyuchenkova l’ont inévitablement ressentie, ce qui peut expliquer (en partie, du moins) la timide entrée en matière des deux joueuses ce samedi soir. Un peu plus entreprenante, c’est la Russe qui, en dépit de ses quatre doubles fautes, s’est adjugé la première manche.

« The Thunder » a poursuivi sur sa lancée après la pause, concrétisant sa carte « point suivant compte double » pour creuser l’écart. La Tunisienne a trop souvent subi les échanges. Et, pour ne rien arranger, elle a commis une double-faute à 9-11, alors qu’elle jouait sa carte « coup gagnant compte triple ».

Pavlyuchenkova et Cornet se connaissent depuis les juniors

Menée 0-2 et bien consciente d’être dominée, « The Warrior » a fait part à Jenny Drummond et Pete Odgers de sa volonté de lâcher les chevaux et de jouer son va-tout. En vain, car Pavlyuchenkova a continué à imposer son tempo et à déposer des amorties bien senties. Et c’est avec une certaine logique que la joueuse de 29 ans a composté son ticket pour la finale à l’issue du troisième quart-temps.

Une finale lors de laquelle « The Thunder » croisera la route d’Alizé Cornet. La Française a dominé la jeune Tchèque (13 ans) Brenda Fruhvirtova (16-11, 16-10, 13-12) un peu plus tôt et souhaitera elle aussi remporter la première édition de l’UTS féminin. La Russe a en tout cas hâte d’en découdre :

« Avec Alizé, nous nous connaissons depuis longtemps, nous jouions déjà l’une contre l’autre chez les juniors, a rappelé Pavlyuchenkova après la rencontre. C’est une grande compétitrice, elle cherche tout le temps à gagner. Je suis curieuse de savoir ce qu’il va se passer dimanche, avec ce format inhabituel. »

La finale de l’UTS féminin aura lieu dimanche à 21h00.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *