Un UTS chaque week-end ? C’est l’ambition à terme de Mouratoglou

Patrick Mouratoglou s’est confié à Tennis Majors sur l’avenir de l’UTS. De retour pour une troisième édition à Anvers du 16 au 18 octobre, ce nouveau format cocréé par l’entraîneur français pourrait s’installer durablement en parallèle des circuits ATP et WTA.

Patrick Mouratoglou, UTS 2020

Dans le dernier épisode de The French Insider, Patrick Mouratoglou, co-créateur de l’UTS, a donné à Jenny Drummond un aperçu de ce que l’on peut attendre de la troisième édition de l’Ultimate Tennis Showdown, récemment annoncée. L’UTS3 aura lieu avant l’Open d’Europe à Anvers – et Mouratoglou a révélé qu’il avait été en contact avec d’autres tournois, tant sur le circuit ATP que sur le WTA, pour faire de même lors de leurs événements.

« Nous espérons que ce sera un succès et que nous pourrons faire beaucoup plus à l’avenir – l’UTS à la Mouratoglou Academy et l’UTS sur les lieux des tournois », a-t-il déclaré, ajoutant qu’il était très enthousiaste quant au potentiel de la compétition.

L’entraîneur de Serena Williams a également confié que le format de trois jours comprendra moins de joueurs, mais aura les mêmes règles que les deux éditions précédentes, promettant que tous les matches seront disponibles pour être visionnés à la télévision, via le site web et l’application de l’UTS.

Des compétitions courtes mais récurrentes

Déjà programmé à Anvers, le week-end du 16 au 18 octobre, l’UTS3 pourrait rapidement voir d’autres éditions hebdomadaires lui succéder. Ainsi, l’UTS passerait de tournoi en tournoi chaque semaine, plutôt que d’organiser des compétitions sur plusieurs semaines ou mois.

« Les joueurs qui joueront à l’UTS seront des joueurs qui participeront également à des compétitions à Anvers », a-t-il déclaré, tout en restant discret sur leur identité. Les deux premières éditions de l’UTS avaient eu lieu au cours de l’été à la Mouratoglou Academy de Sophia-Antipolis, dans le sud de la France, avec comme têtes d’affiche notamment Alexander Zverev, Stefanos Tsitsipas et Matteo Berrettini. Anastasia Pavlyuchenkova avait remporté la première édition féminine de la compétition.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *