Zverev roi de la jungle et de l’UTS

L’épilogue de l’UTS2 s’est joué, ce dimanche, à la mort subite. Après le sacre de Matteo Berrettini lors de la première édition du tournoi, à Sophia-Antipolis, Alexander Zverev a glané le titre au bout du suspense, face à Félix Auger-Aliassime, pour sa première participation.

Alexander Zverev, UTS2 winner

“The Lion” a rugi plus fort que “The Panther”. Pour sa première participation à l’Ultimate Tennis Showdown, Alexander Zverev est allé chercher, ce dimanche, le titre de l’UTS2 au terme d’un match extrêmement relevé conclu à la mort subite (19-10, 11-13, 11-18, 18-8) face à Félix Auger-Aliassime. Les trois finales de l’UTS cet été se sont d’ailleurs terminées à la mort subite, idéal pour mettre en valeur le format. “The Lion” avait déjà remporté son premier duel face à “The Panther” samedi, également à la mort subite.

2 matchs, 2 morts subites, 2-0 “The Lion”

C’était une revanche de la veille qu’offrait cette finale de l’UTS2. Le scénario s’est finalement répété. En patron, le numéro 7 mondial a montré sa supériorité dans les moments-clés pour se défaire d’un Canadien plus qu’accrocheur.

Auteur d’un début de match sans encombre, où son service a été sa principale arme de destruction massive, Zverev a arboré un sourire décontracté qu’il n’a retrouvé que bien plus tard dans la partie. Car même si l’Allemand s’est adjugé le premier quart-temps avec une certaine facilité (19-10), “The Panther” a commencé à sortir les griffes dès le début du 2e acte.

Quand “The Panther” se rebelle

Plus précis, plus entreprenant et surtout moins soumis au jeu proposé par Zverev, Auger-Aliassime a su hausser son niveau de jeu pour se détacher rapidement et offrir quelques points spectaculaires, à l’image d’un “slam dunk” pour mener 9-4, ou encore d’un passing sublime pour empocher le 2e quart après une remontée impressionnante de l’Allemand. Le hold-up n’était pas si loin.

“Vous voyez que c’est la finale ce soir. Je suis bien plus concentré qu’hier”, s’est fendu Zverev au micro de Jenny Drummond et Pete Odgers lors d’un changement de côté.

Zverev au mental

En effet, le 3e quart-temps a consacré un chassé-croisé de haut niveau entre les deux hommes. FAA a parfaitement jugé le moment propice à l’utilisation de sa carte “Next point counts x2” pour prendre quatre points d’avance et écœurer Zverev à coups de retours exceptionnels. Il a même conclu la manche par un 9-0 ahurissant.

Dos au mur, Zverev a resserré les boulons et bouclé le 4e quart-temps par 7 points d’affilée pour emmener son jeune adversaire, qui entrera dans la vingtaine dans quelques jours seulement, dans une mort subite inévitable. Malgré une victoire facilitée en demi-finale par la blessure de Richard Gasquet, Auger-Aliassime a craqué en fin de match et n’a pas eu l’efficacité d’un Zverev qui avait éteint la tornade Moutet dans l’après-midi.

Après Anastasia Pavlyuchenkova chez les femmes, c’est donc Alexander Zverev qui remporte le titre de l’UTS2 chez les hommes et succède à Matteo Berrettini. En attendant un UTS3 ? A voir ce que réserve Patrick Mouratoglou et quelles cartes il n’a pas encore dévoilées.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *